Mort d’un militaire toulousain au Mali

Mort d'un militaire toulousain au Mali
Il était âgé de 23 ans et célibataire. Photo Armée de Terre

Le caporal Abdelatif Rafik du 14e régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste stationné à Toulouse est mort ce mercredi au Mali. Selon l'armée de terre, il s'agit d'un accident.

Un militaire originaire de Toulouse est décédé ce mercredi après midi en opération au Mali. Le caporal Abdelatif Rafik se trouvait avec deux de ses camarades dans l’atelier et qu’il procédait à des actes de maintenance sur un camion logistique, un pneu a explosé accidentellement a indiqué l'armée de terre. Le caporal Rafik a été projeté violemment au sol. Il a été immédiatement pris en charge par les médecins de l’antenne médico-chirurgicale militaire. En dépit des soins d’urgence prodigués, il est décédé à 18h50. Ses deux camarades ont été placés sous surveillance médicale a indiqué le ministère.

Né le 15 septembre 1995 à Bergerac en Dordogne (24), le caporal Abdelatif RAFIK a servi la France durant plus de
quatre années. Le 5 août 2014, à l’âge de 18 ans, il s’engage au titre du régiment de soutien du combattant à Toulouse en tant
qu’engagé volontaire de l’armée de Terre. Militaire auteur "d'un excellent travail" et distingué "par ses grandes qualités militaires et humaines" selon sa hiérarchie, Abdelatif Rafik participe à une première opex au Liban avant d'être promu caporal. Il est engagé en Républicaine centrafricaine, et participe au dispositif Sentinelle. Il servait pour la deuxième fois en mission au Mali.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.