Une personne sur neuf dans le monde n’a pas de quoi se nourrir (ONU)

Une personne sur neuf dans le monde n’a pas de quoi se nourrir (ONU)
Photo DP

A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre), le chef de l’ONU et les agences alimentaires onusiennes ont appelé le monde à s’unir pour éliminer la faim qui a augmenté pour la troisième année consécutive. « Dans notre monde d’abondance, une personne sur neuf n’a pas de quoi se nourrir. Environ 820 millions de personnes souffrent toujours de la faim », a rappelé le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans un message publié pour la Journée.

Face à la faim, les femmes et les enfants sont les premières victimes. Quelque 155 millions d’enfants connaissent une malnutrition chronique et risquent de souffrir d’un retard de croissance qui aura des conséquences sur leur vie tout entière. Et plus de la moitié des décès de nourrissons dans le monde sont causés par la faim.

« C’est une situation intolérable », s’est écrié M. Guterres. « Nous devons prendre l’engagement d’éliminer la faim et de faire en sorte que tout le monde puisse manger sainement et avoir accès à une alimentation nutritive ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.