international

Ebola. 200 cas en RDC, au moins 100 morts

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a convoqué un Comité d’urgence du Règlement sanitaire international concernant la flambée de maladie à virus Ebola au Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC).
Le Comité se réunira ce mercredi 17 octobre à Genève pour déterminer si cette flambée constitue une urgence de santé publique de portée internationale et quelles recommandations devraient être formulées pour gérer cette épidémie.

Les recommandations et avis du Comité seront publiés sur le site Web de l’OMS et lors d’une conférence de presse le même jour.

A noter que l’OMS avait, le 28 septembre dernier, relevé d’un cran le risque de propagation de l’épidémie d’Ebola en RDC, le jugeant désormais « très élevé » au niveau national et régional.

L’OMS expliquait avoir modifié « son évaluation des risques de l’épidémie d’Ebola en RDC en raison des facteurs de risque potentiels de transmission d’Ebola aux niveaux national et régional, dont les liaisons de transport et les mouvements de population ».

Beni a dépassé le nombre de cas confirmés à Mangina, l’épicentre

Toutefois sur la base des informations disponibles, l’OMS continue de déconseiller d’instaurer toute restriction aux voyages ou aux échanges commerciaux avec la République démocratique du Congo.

Sur le terrain, l’épidémie d’Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri a dépassé le cap des 200 cas et 100 décès. Selon le dernier rapport de situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola en date du 13 octobre 2018, au total, 211 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 176 confirmés et 35 probables.

Selon ces chiffres fournis par le Ministère de la santé congolaise, sur les 176 confirmés, 100 sont décédés et 55 sont guéris. Les autres sont hospitalisés dans les différents Centre de Traitement d’Ebola (CTE) installés.

Il y a eu quatre nouveaux cas confirmés, dont deux à Beni, un à Masereka et à Butembo. Ce qui fait que le nombre de cas confirmés à Beni a dépassé le nombre de cas confirmés à Mangina, l’épicentre. Selon Kinshasa, cinq nouveaux décès de cas confirmés, dont deux à Beni, deux à Mabalako et un à Butembo.

Partager

Articles Récents

Toulouse, Premiers tests des cabines du téléphérique Oncopole Rangueil

Pour la première fois, mercredi 28 juillet, une cabine du futur téléphérique urbain de Toulouse a circulé sur les câbles…

28 juillet 2021

Covid19 et Rentrée scolaire : ce que prévoient Blanquer et Macron

En ce début de 4e vague Covid19 lié au variant delta, le ministère de l'éducation nationale vient de dévoiler le…

28 juillet 2021

Hugo Boucheron et Matthieu Androdias en Or

Hugo Boucheron et Matthieu Androdias remportent la médaille d'or pour l’aviron français sur le sommet en deux de couple. Il…

28 juillet 2021

Covid-19 en Espagne : situation critique des hôpitaux en Catalogne

En pleine période estivale, l'Espagne fait face à une violente cinquième vague de l'épidémie de coronavirus. Pour réduire la pression…

28 juillet 2021

Le gouvernement veut créer une filière de carburants aéronautiques durables

A l’occasion d’un déplacement de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, sur le site du démonstrateur BioTfueL à Venette…

28 juillet 2021

Méditerranée : 57 migrants morts noyés au large de la Libye

Au moins 57 personnes sont mortes noyées et des dizaines d’autres sont portées disparues après le chavirement lundi de leur…

28 juillet 2021
octobre 2018
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Alertes-Newsletter Toulouse7.com

Archives