international

Séisme en Indonésie : 2000 morts, 10000 blessés et 700 disparus

En Indonésie, le bilan du séisme et du tsunami du 28 septembre s’est alourdi avec plus de 2.000 personnes décédées, 10.000 blessées et près de 700 autres toujours portées disparues, selon l’ONU.

Les agences des Nations Unies sont présentes sur l’île de Sulawesi pour épauler le gouvernement indonésien dans ses opérations de secours. Leur objectif : venir en aide à 191.000 personnes vulnérables en fournissant des abris, de la nourriture, de l’eau salubre et d’autres formes d’assistance vitale.

Immédiatement après le tremblement de terre et le tsunami, les autorités et organisations locales sont intervenues pour secourir les personnes bloquées dans les décombres des bâtiments effondrés et fournir une assistance urgente aux survivants.

67.000 maisons gravement endommagées

Bien que l’accès aux zones touchées reste un défi, des progrès ont été réalisés pour les atteindre, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) et « la réponse humanitaire est intensifiée » par les agences onusiennes, des organisations non gouvernementales internationales et nationales organisations et la Croix-Rouge indonésienne, conformément aux priorités du gouvernement.

Sur l’île de Sulawesi, plus de 67.000 maisons ont été gravement endommagées ou détruites par le tremblement de terre et le tsunami ainsi que par les glissements de terrain qui ont suivi, laissant environ 330.000 personnes sans toit. Environ 62.400 personnes ont été déplacées par la catastrophe et séjournent dans des sites temporaires avec un accès limité à des services vitaux. Selon l’agence nationale pour la gestion des catastrophes (BNPB), plus de 2.700 écoles ont été endommagées, ainsi que 20 infrastructures de santé et des systèmes d’approvisionnement en eau.

Pour répondre aux besoins les plus pressants, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) fournit plus de 100.000 litres d’eau en bouteille et 1.700 abris d’urgence. Les logisticiens du Programme alimentaire mondial (PAM) ont mis en place des structures de stockage temporaires pour permettre une gestion et une distribution efficaces de l’aide.

Partager

Articles Récents

Covid19. 13 morts en 4 jours en Occitanie

Le dernier bilan de l'Agence Régionale de Santé ARS Occitanie fait état d'une évolution préoccupante de la pandémie de Covid19…

4 août 2021

Ariège. la gendarmerie alerte sur l’Arnaque au rétroviseur

Elle consiste à faire croire à un automobiliste qu'il a accroché un autre véhicule et endommagé le rétroviseur de ce…

4 août 2021

Capens. le nouveau Lidl ouvre le 11 août

Le 11 août prochain, un nouveau Lidl ouvre ses portes pour la première fois dans la ville de Capens, au…

4 août 2021

PSG, Bayern, Roma, OL : les meilleures équipes de foot féminin en tournoi à Toulouse

Comme chaque année, depuis 2017, au mois d’aout, les meilleures équipes européennes de foot féminin se retrouvent à toulouse, pour…

4 août 2021

Toulouse – hommage aux victimes de l’explosion de Beyrouth

Le 4 août 2021, cela fait un an qu'une explosion à causé la mort de 207 personnes à Beyrouth, au…

4 août 2021

Un an après les explosions de Beyrouth, les besoins des enfants restent critiques (UNICEF)

Un an après les explosions dévastatrices dans le port de Beyrouth, au Liban, les besoins des enfants et des familles…

4 août 2021