Fusillade mortelle “Toulouse n’est pas épargnée par l’usage d’armes”

Fusillade mortelle "Toulouse n'est pas épargnée par l'usage d'armes"
Le très lucratif trafic de drogue soulève des convoitises entre bandes rivales. Photo DP

Une fusillade a eu lieu lundi en fin d'après midi dans un bar du quartier de la Faourette au sud de Toulouse. Le bilan est lourd : 1 mort, un homme grièvement blessé et un autre plus légèrement touché. Le mode opératoire, véritable opération commando, fait penser à un règlement de compte entre bandes rivales : deux hommes casqués et armés arrivent en moto devant le bar. L'un des deux hommes descend, entre dans le barre et rire à plusieurs reprises puis ressort, remonte sur la moto pour prendre rapidement la fuite. Un assassinat commis en quelques secondes. Est ce le début d'une nouvelle vague de règlements de compte à Toulouse, ville devenue une plaque tournante de trafic de cannabis et de cocaïne dans le sud de la France ?

"Toulouse n’est guère épargnée par l’usage des armes, leur circulation, cela sur fond d’une économie souterraine assortie de tous genres de trafics, et d’une délinquance marquée" a rappelé Didier Martinez, le Secrétaire Régional UNITE SGP POLICE F.O qui pointe également "l’impuissance des forces de Police se caractérise par le paradoxe des 30 policiers affectés sur le quartier du Mirail il y a un mois, et cette continuité d’insupportables scènes de violences, alors même que les offensives policières ne représentent qu’une goutte d’eau face à l’ampleur de ces inquiétants phénomènes qui exaspèrent la population et entretiennent le sentiment grandissant d’une insécurité de plus en plus marquée"

A propos Salim Jabri 186 Articles
Justice est soeur de Paix, tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise et un vaut mieux que deux tu l'auras.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.