Voici les projets actés pour revitaliser l’Ile du Ramier à Toulouse

Voici les projets actés pour revitaliser l'Ile du Ramier à Toulouse
Photo Mairie de Toulouse

Jeudi 4 octobre à 19h, à la salle Mermoz, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole, a présenté les grandes orientations pour le devenir de l’Ile du Ramier, à la suite de la concertation citoyenne qui s’est déroulée durant le deuxième semestre 2017.

Cette première étape de co-construction a permis de faire émerger dix propositions prioritaires sur les thèmes de la nature, des usages et de la mobilité. Elles ont toutes été traduites dans le plan-guide de l’île du Ramier qui présente les grandes orientations d’aménagement à l’horizon 2030.

De grandes transformations sont à venir pour faire de l'Ile du Ramier présenté comme "le futur poumon vert de Toulouse" :

- Le cœur du parc : la démolition de 5 halls du Parc des Expositions et des dépendances bâties sans qualité architecturale, ainsi que la suppression de la totalité des parkings associés, permettront la création d’un grand parc public de 7 hectares intégrant un jardin botanique, l’aménagement d’allées piétons/cycles et d’une grande esplanade pour les manifestations culturelles et sportives,

- La Rotonde des associations : situé au cœur du futur parc, l’ancien palais des congrès du Parc de Expos accueillera un nouvel espace mutualisé pour les associations, avec bureaux, salles d’expositions et de conférences,

- La Cité des sports urbains : le hall 3 sera rénové et équipé dans le cadre d’une délégation de service public, permettant d’accueillir des pratiques sportives telles que skate, BMX, trottinette…

- L’éco-parc de la Poudrerie : le secteur sud de l’île a vocation à devenir le grand espace de nature préservée au cœur de Toulouse. Ce site proposera différentes activités : agriculture urbaine, jardins partagés, observatoires, loisirs de pleine nature…

- Les accès directs à l’île : quatre nouvelles passerelles piétons/cycles traversant la Garonne permettront d’accéder facilement à l’île depuis les quartiers riverains. Ces passerelles connecteront directement l’île aux différents transports en commun (métro, tramway, Linéo).

Les réalisations s’inscrivent à court et moyen termes, avec :

- D’ores et déjà, des aménagements en 2018 et 2019 : après l’inauguration du Théâtre de verdure du Ramier et de l’espace de l’écluse Saint Michel cet été, des travaux se poursuivent sur l’île de Banlève où une halle de tennis couverts est en construction.
Cet aménagement permettra de libérer de nouveaux espaces publics par la création d’une passerelle reliant la pointe de l’île du grand Ramier à l’îlot de Banlève, et ce dès l’automne 2019,
- A partir de 2019 : l’aménagement de l’éco-parc de la Poudrerie,
- A partir de la fin 2020, dès le déménagement du Parc des Expositions : le début des travaux sur le Parc des sports et le grand cœur du parc du Ramier.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.