Séisme en Indonésie : le bilan monte à 1234 morts

Séisme en Indonésie le bilan monte à 1234 morts
Sur le terrain, les lignes de communication avec les zones touchées ont été en grande partie coupées par la catastrophe et les routes, les ponts et les aéroports ont été gravement endommagés. Photo DP

Le bilan du séisme suivi d’un tsunami qui ont frappé l’île indonésienne de Sulawesi est passé de 844 morts à au moins 1234 morts, mardi. « Le gouvernement indonésien a confirmé la mort de 1.234 personnes lors du tremblement de terre et du tsunami à Sulawesi et plus de 800 personnes sont gravement blessées », a déclaré mardi à Genève, le porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Selon Jens Laerke, près de 100 personnes sont toujours portées disparues. Les morts pris au piège dans les décombres des bâtiments dévastés par le séisme de magnitude 7,5, sont également un motif d’inquiétude pour les autorités et les organismes humanitaires. « Il est probable que le nombre de victimes augmentera à mesure que plus de zones deviennent accessibles et des évaluations revues du gouvernement », a-t-il ajouté.

La catastrophe qui a frappé vendredi la localité de Palu, où vivent 350.000 habitants sur la côte occidentale des Célèbes, a aussi fait près de 62.000 déplacés hébergés provisoirement dans une centaine de sites. L’ONU, qui rapporte des données transmises par l’agence de gestion des catastrophes de l’Indonésie, note que 66.000 maisons ont été endommagées. « Des milliers de personnes ne peuvent pas retourner dans leurs maisons endommagées ou détruites et les répliques continuent », a ajouté Jens Laerke.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.