Hébergement d’urgence :  Jean-Luc Moudenc demande à l’Etat de faire plus

Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole, a écrit au Ministre de l’Intérieur pour l’alerter sur les difficultés importantes que rencontrent les pouvoirs publics pour satisfaire les besoins d’hébergement d’urgence.
Les problèmes croissants du SIAO (Service Intégré d'Accueil et d'Orientation) / 115 pour répondre à cette demande en forte augmentation, y compris pour les personnes se trouvant dans des situations très vulnérables (femmes enceintes, enfants en bas âge, personnes en situation de handicap), sont particulièrement pointés par le Maire de Toulouse. 
«Rappelant le travail de fond engagé par la Mairie de Toulouse pour lutter contre ces phénomènes d’exclusion et de précarité, et saluant la qualité de la coopération avec l’Etat pour gérer ces situations» indique le communiqué, Jean-Luc Moudenc fait le constat de capacités d’accueil largement dépassées. Ce déficit de solutions d’accueil place les personnels sociaux qui accompagnent ces personnes dans des situations délicates, mais aussi la collectivité qui doit gérer la présence dans la rue de ces publics sous des abris de fortune estime aujourd'hui le locataire du Capitole.
Parmi les attentes exprimées par Jean-Luc Moudenc auprès de l’Etat : une augmentation du nombre de places d’hébergement dans un centre DNA (dispositif national d’accueil) en Haute-Garonne et dans les départements voisins, ainsi que le renforcement des moyens alloués à la plateforme d’accueil de Toulouse pour réduire le temps d’accueil et d’orientation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.