Démission de Gérard Collomb «le grand n’importe quoi»

Pourquoi Emmanuel Macron a refusé la démission de Gérard Collomb
Gérard Collomb devant l'Assemblée nationale. Photo Archives

«C’est le grand n’importe à la tête de l’Etat. C’est une pétaudière.» réagit ce mardi matin le sénateur socialiste Rachid Temal à l’annonce de la démission de Collomb refusée par Emmanuel Macron selon des informations diffusées par le journal Le Figaro.

«Un ministre d’Etat et ministre de l’Intérieur qui, après 6 autres démissions de ministres dont celles de Bayrou et Hulot, annonce sa démission plusieurs mois à l’avance, un Président de la République refuse sa démission (de l’aveu même du futur démissionnaire), le Premier ministre qui avancerait déjà ses pions au travers d’un autre ministre de droite. De l’autre côte trois ministres préparent leur parachutages sur Paris. Un autre qui joue à cache cache avec Marseille» rappelle le sénateur ancien patron par intérim du Parti socialiste. Et de s’interroger : « quelle est dorénavant l’autorité de Macron».

Depuis la fin de l’été, deux ministres ont démissionné. Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a claqué la porte avec fracas. La ministre des sports, Laura Flessel, ancienne championne olympique, a elle aussi démissionné.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.