Barbara Cassin, philosophe médaille d’or 2018 du CNRS

Barbara Cassin, philosophe médaille d'or 2018 du CNRS
Barbara Cassin succède à Alain Brillet et Thibault Damour, physiciens. Photo © Frédérique PLAS / CNRS Photothèque

La médaille d’or du CNRS, plus haute distinction scientifique française, est décernée cette année à la philosophe et philologue Barbara Cassin, directrice de recherche émérite au CNRS, membre de l’Académie française. Cette récompense, qui lui sera remise à Paris le 18 décembre 2018, couronne une œuvre traversée par la question du pouvoir des mots et du langage, de la traduction comme moyen de « faire avec » les différences culturelles, et qui a constamment articulé enjeux contemporains et recherche pointue sur les textes de l’Antiquité grecque. Ses travaux constituent une contribution exceptionnelle à la recherche sur la philosophie du langage, dans une perspective à la fois historique et pratique. Ils sont aussi ceux d’une chercheuse engagée, notamment sur le plurilinguisme.

Née le 24 octobre 1947 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Barbara Cassin suit des études de philosophie à la Sorbonne. Après un début de carrière en tant qu’enseignante et traductrice (notamment d’Hannah Arendt), elle entre au CNRS en 1984. Helléniste et germaniste, elle est aussi éditrice et directrice de collections consacrées à la philosophie. Elle est actuellement directrice de recherche émérite au CNRS, membre du Centre Léon Robin de recherche sur la pensée antique (CNRS/Sorbonne Université) – qu’elle a dirigé de 2006 à 2009 – et membre du laboratoire d’excellence TransferS, né de la problématique des transferts culturels qu’elle a portée à l’échelle mondiale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.