France : où sont les ponts les plus dangereux ?

France où sont les ponts les plus dangereux
Photo Archives DP

Après la catastrophe de Gênes, il est normal de se poser la question de l’entretien des ponts du réseau français. D’après un récent rapport, 7 % des ponts du réseau national ont besoin de réparations urgentes. Cela représente environ un tiers des 12 000 ponts du réseau national français. Tous les ponts sont inspectés tous les trois ans. À cette issue, ils reçoivent une note. C’est cette note qui détermine si le pont est bon ou s’il doit y être effectué des réparations mineures ou plus encore. Selon le rapport 788 ponts auraient besoin de réparations dont 122 en urgence.

Toutes les régions en France ne sont pas touchées de la même façon. En effet, si en Ile-de-France, la proportion de ponts à réparer s’élève à 0.4 %, elle atteint les 10 % en Guyane. Dans le Nord, la situation pourrait à terme devenir critique. C’est la région qui enregistre le plus de ponts dans la catégorie “défaut mineurs”, mais qui à court terme risque de nécessiter des travaux.

L’entourage de la ministre des Transports Elisabeth Borne, interrogé par Le Parisien, précise que les ponts dégradés ne sont pas dangereux. Toutefois ” il va falloir dans les trois ou cinq années qui viennent faire des investissements importants, mais d’ici là ces ouvrages sont placés sous surveillance renforcée, avec de nombreux capteurs et des visites régulières. Et si jamais on estime qu’il y a un danger pour la sécurité, on met une restriction de vitesse ou de poids sans attendre » déclare-t-il. Les investissements consacrés à l’entretien des ponts et des routes devraient augmenter l’année prochaine. Si rien ne change, 6 % des ponts seront hors service d’ici 2037.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.