Tours. Un mort après un différend pour une place de parking

Tours. Un mort après un différend pour une place de parking
Photo DP

Un quadragénaire est décédé samedi à Tours après un différend survenu à cause d’une place de parking, a-t-on appris ce lundi par le parquet. Deux hommes ont frappé à mort ce père de famille devant ses trois enfants, le laissant inconscient. Une adolescente de 16 ans a également été blessée. Un homme de 43 ans a trouvé la mort samedi à Tours après avoir été violemment frappé suite à un différend portant sur une place de parking, a-t-on appris ce lundi auprès du procureur de la République Jean-Luc Beck. Deux frères, âgés de 21 et 24 ans, ont été interpellés durant le week-end suite à ce décès.

Selon le récit du procureur, dans un parking de la ville samedi, une jeune fille s’était placée sur un emplacement de stationnement, le réservant pour le véhicule de ses proches qui arrivait. Un autre conducteur, accompagné de quatre membres de sa famille, s’est malgré tout garé sur cette place, et les proches de la jeune fille ont trouvé une place disponible juste derrière. La fille de la victime également blessée Mais deux hommes sont sortis du dernier véhicule et s’en sont pris à ceux qu’ils accusaient de leur avoir pris la place.

Violemment frappé par des coups de poing et des coups de pied devant ses trois enfants, l’homme de 43 ans est laissé inconscient. Conduit à l’hôpital, il aurait succombé à une hémorragie cérébrale. Victime d’un coup de poing violent à l’œil, sa fille de 16 ans a également été blessée. Les deux frères, connus de la justice pour des faits de vol et escroquerie, devaient être déférés dans la soirée devant un juge et mis en examen, vraisemblablement pour coups mortels en réunion, a précisé le procureur de la République.

Tours. Un mort après un différend pour une place de parking. Label : Kangai News Date d’ajout : 18/09/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.