Richard Ferrand élu président de l’Assemblée nationale

Richard Ferrand, sans surprise, est élu ce 12 septembre 2018, président de l’Assemblée nationale. Il succède à De Rugy devenu ministre de l’environnement. Richard Ferrand, mis en cause dans une affaire, a recueilli mercredi après midi, 254 voix, soit la majorité. En obtenant le perchoir, il devient le 4e personnage de l’État. Richard Ferrand qui avait dû se soumettre à un vote du groupe des députés Lrem, face à, notamment, Pompili, n’a pas fait le plein des voix des élus de la nation appartenant aux groupes soutenant Emmanuel Macron et son premier ministre issu des rangs de la droite Édouard Philippe. Celui qui a annoncé mercredi matin qu’il ne démissionnerait pas en cas de mise en examen, n’a pas fait le plein dans le groupe parlementaire des marcheurs. Il lui manque même le soutien de plusieurs dizaines de députés du groupe parlementaire qu’il dirigeait. De nombreux bulletins se sont portés sur le candidat du Modem de François Bayrou, censé être un allié de l’Elysée. Un avertissement très net. Un nouvel épisode de la crise politique que traverse Emmanuel Macron, après les révélations de l’affaire Benalla ou les mauvaises statistiques de l’économie Française.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.