Ozone à Toulouse, air de qualité “médiocre”

Ozone à Toulouse, air de qualité "médiocre"
Sur une échelle de 1 à 10, la qualité de l'air devrait se situer à 6 soit médiocre. Photo DP

Chaleur et absence de vent favorisent la pollution de l’air à Toulouse ce mardi 4 septembre.

Ce mardi, les conditions météorologiques devraient favoriser la formation d’ozone annonce l’Observatoire de l’Air en Midi Pyrénées,. L’indice de qualité de l’air devrait donc être médiocre sur la Haute-Garonne et moyen sur tout le reste du territoire. Lundi, l’indice de qualité de l’air a été médiocre sur la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne et le Gers. Il a été moyen sur le reste du territoire. L’indice de qualité de l’air caractérise, au quotidien, l’air ambiant d’une ville. Il est calculé à partir de quatre polluants: dioxyde d’azote (NO2), ozone (O3), particules en suspension d’un diamètre inférieur à 10 microns (PM10) et dioxyde de soufre (SO2).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.