Vaincu en Irak et affaibli en Syrie, Daech “reste dangereux”

Vaincu en Irak et affaibli en Syrie, Daech "reste dangereux"
Saech semble vouloir se développer en Afghanistan Photo DP

Même si le groupe terroriste Daech a subi des pertes importantes, il reste une source de préoccupation grave et importante, a prévenu jeudi le chef du Bureau des Nations Unies de la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, devant le Conseil de sécurité.

M. Voronkov, qui présentait le rapport du Secrétaire général sur la menace posée par Daech à la sécurité internationale, a rappelé que depuis la fin de 2017, Daech a été vaincu en Iraq et est en retrait en Syrie. Le nombre total de membres actuels de Daech (appelé aussi EIIL) en Iraq et en Syrie est estimé à plus de 20.000, répartis à peu près également entre les deux pays.

Selon le haut responsable onusien, un noyau de Daech devrait survivre en Iraq et en Syrie à moyen terme, en raison du conflit en cours et des problèmes complexes de stabilisation.

M. Voronkov a également évoqué le défi posé par le retour des combattants terroristes étrangers dans leur pays d’origine. Ces retours, bien que plus lents que prévu, pose un problème sérieux. « L’un des dangers posés par le retour des combattants terroristes étrangers réside dans les compétences acquises dans les zones de conflit, comme les compétences nécessaires pour préparer des engins explosifs improvisés et pour transformer des drones en engins armés », a-t-il dit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.