Escalade de la violence à Gaza et dans le sud Israël

Escalade de la violence à Gaza et dans le sud Israël
Escalade de la violence à Gaza et dans le sud Israël

«Je suis gravement préoccupé par la dangereuse escalade de la violence à Gaza et dans le sud d’Israël”, a déclaré le Secrétaire général, António Guterres, dans un communiqué.

«Je regrette profondément les pertes en vie humaine. Il est impératif que toutes les parties s’éloignent d’urgence du risque d’un autre conflit dévastateur», a-t-il ajouté.

Le 30 mars dernier, les Palestiniens de Gaza – contrôlés par le Hamas, une faction palestinienne militante – ont lancé une manifestation de masse contre le blocus de l’enclave imposé par Israël depuis le début des années 1990. La confrontation entre les parties s’est intensifiée depuis.

Selon les médias, vendredi, des hommes palestiniens armés ont tué un soldat israélien et l’armée israélienne a lancé des dizaines de frappes qui ont tué trois combattants du Hamas. Un quatrième Palestinien a été tué par des tirs israéliens lors d’une manifestation près de la frontière.

Dans la déclaration, M. Guterres a appelé le Hamas et d’autres militants palestiniens à Gaza à cesser le lancement de roquettes, de cerfs-volants incendiaires et les provocations le long de la zone frontalière de l’enclave. Il a également déclaré qu’Israël doit faire preuve de retenue pour éviter d’exacerber davantage la situation.

«Toute nouvelle escalade mettra en danger la vie des Palestiniens et des Israéliens, aggravera la catastrophe humanitaire à Gaza et sapera les efforts actuels pour améliorer les moyens de subsistance et soutenir le retour de l’Autorité palestinienne à Gaza», a-t-il déclaré.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.