Categories: Une

Guilhem et ses avocates réclament des explications après avoir été blessé par des policiers

Il y a deux mois, Guilhem, un étudiant en lettre de 24 ans, était blessé par une grenade de désencerclement au cours de son interpellation par la police, gare Matabiau à Toulouse. Aujourd’hui ses avocates réclament toujours des explications. Les faits se sont déroulés le jour de l’évacuation de l’université Jean Jaurès de Toulouse alors occupée par des étudiants grévistes qui protestaient notamment, contre la mise en place du logiciel Parcoursup.

Auteur: Mr Rebeyrol Léo
Production: La Dépêche du Midi

Partager

Articles Récents

Disparition de mineure, avis de recherche

La gendarmerie du Gers vient de lancer un avis de recherche après la disparition d'une jeune femme de 17 ans.…

22 novembre 2019

Les jeunes Français ne font pas assez de sport (et c’est un danger pour leur santé)

« Plus de 80% des adolescents scolarisés – 85% des filles et 78  des garçons – ne respectent pas la recommandation actuelle,…

22 novembre 2019

Municipales à Toulouse. qui va composer la liste Pellefigue

Les militant-e-s toulousain-e-s du Parti Socialiste ont désigné jeudi les colistières et colistiers qui viendront composer la liste des 69 candidat-e-s engagés…

22 novembre 2019

Nouveau tremblement de terre dans les Pyrénées

Un séisme de magnitude 3.8 a été enregistre ce vendredi matin dans les Pyrénées. Un tremblement de terre de magnitude…

22 novembre 2019

2 nouveaux trésors arrivent au Musée des Augustins de Toulouse

Grâce à la générosité du plus grand collectionneur français actuel d’œuvres de disciples européens du Caravage, le musée des Augustin…

20 novembre 2019

16 startups d’ Occitanie au CES de Las Vegas

La Région Occitanie rassemble, du 7 au 10 janvier 2020, pour la 6e année consécutive, 16 entreprises régionales au plus grand salon professionnel international dédié à l'innovation…

20 novembre 2019

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com