Elimination totale des armes nucléaires : une « priorité absolue » de l’ONU

Elimination totale des armes nucléaires : une « priorité absolue » de l’ONU
Une utopie de ce XXIe siècle ? Photo DP

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué samedi le premier anniversaire de l’adoption du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

Il y a un an, près des deux tiers des Etats membres de l’ONU ont approuvé à New York le premier instrument multilatéral juridiquement contraignant de désarmement nucléaire qui ait été négocié en 20 ans.

« L’adoption du Traité le 7 juillet 2017 par 122 États a démontré le soutien international fort et légitime qui existe pour une cessation permanente de la menace posée par les armes nucléaires », a rappelé Farhan Haq, le porte-parole adjoint du Secrétaire général dans une déclaration de presse publiée à l’occasion du premier anniversaire du traité.

À ce jour, 59 États ont signé le traité et 11 l’ont ratifié. Une fois que 50 États auront ratifié le TPNW, il entrera en vigueur et deviendra un élément important du régime de désarmement et de non-prolifération, a rappelé M. Haq.

A lire :  à Gaza "personne ne peut se permettre une guerre"

Par la voix de son porte-parole adjoint, M. Guterres a souligné que « l’Organisation des Nations Unies reste attachée à l’élimination totale des armes nucléaires en tant que priorité absolue en matière de désarmement ».

A propos Toulouse7.com 17654 Articles
Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.