Greenpeace crashe un drone sur la Centrale Nucléaire de Bugey

Greenpeace crashe un drone sur la Centrale Nucléaire de Bugey
Greenpeace crashe un drone sur la Centrale Nucléaire de Bugey Photo Archives

Deuxième survol et deuxième crash d’un avion radiocommandé par les activistes de Greenpeace, le 3 juillet 2018 à la Centrale nucléaire de Bugey, contre une piscine d’entreposage de combustible usé. Un peu plus tôt, les militants avaient crashé un drone grimé en Superman. Second crash volontaire d’un aéronef des militants de Greenpeace contre une centrale nucléaire Label : SCIENCES Date d’ajout : 03/07/2018 L’opération démontre les défaillance des centrales nucléaire du parc français face à un risque terroriste majeur. Cette opération de communication a été filmée. VOici les images.

La centrale nucléaire du Bugey est implantée sur la commune de Saint-Vulbas, en limite sud-ouest du Bugey, à 19 kilomètres d’Ambérieu-en-Bugey, à 25 kilomètres à l’est de Lyon. Le site nucléaire occupe une superficie de 100 hectares sur la rive droite du Rhône. Cette production représente environ 40 % de la consommation électrique en région Rhône-Alpes. (avec Wikipedia)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.