Avec la chaleur, retour de la pollution de l’air à Toulouse et en Occitanie

Avec la chaleur, retour de la pollution de l'air à Toulouse et en Occitanie
De Lourdes à Millau et de Auch à Foix, toutes les villes sont concernées. Photo DP

Il fait chaud et cela va se prolonger dans les prochains jours. Conséquence de cette situation météo, l’air de Toulouse est de plus en plus pollué. Cette qualité se dégrade. Ainsi selon l’Observatoire de l’Air en Midi Pyrénées, ce jeudi, l’indice de qualité de l’air devrait être “moyen” sur l’ensemble du territoire en raison de la formation et de l’accumulation d’ozone dans l’air. Ce mercredi, l’indice de qualité de l’air est déjà moyen sur une partie du territoire du fait des niveaux de concentration en ozone dans l’air.

L’indice de qualité de l’air caractérise, au quotidien, l’air ambiant d’une ville. Il est calculé à partir de quatre polluants: dioxyde d’azote (NO2), ozone (O3), particules en suspension d’un diamètre inférieur à 10 microns (PM10) et dioxyde de soufre (SO2).

Côté températures, la barre symbolique des 30 degrés a été franchie ce mercredi à Toulouse. Le mercure a atteint les 34 degrés par endroits dans le Lot et le Tarn et Garonne. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la températures ne baissera pas au dessous de 20 degrés. Cette situation va se prolonger. Pour la journée de jeudi, les prévisionnistes de météo France annoncent des maximales une nouvelle fois supérieures à 30 degrés dans la ville rose.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.