Comprendre la crise de l’« Aquarius » en trois questions

Le refus de l’Italie d’accueillir un navire humanitaire chargé de migrants a plongé l’Europe dans une nouvelle crise politique sur la question migratoire. Dimanche 10 juin, l’Italie a refusé que l’Aquarius, navire humanitaire se portant au secours de migrants en danger de mort dans la Méditerranée, accoste l’un de ses ports. Le bateau s’est retrouvé sans destination, alors qu’il avait recueilli plus de six cents migrants. Emmanuel Macron a dénoncé la « part de cynisme et d’irresponsabilité du gouvernement italien ». Ce dernier a exigé des excuses, et c’est finalement l’Espagne qui a accepté d’ouvrir un port à l’Aquarius. Maryline Baumard, journaliste au Monde, chargée des questions de migrations, donne les clés pour mieux comprendre les enjeux de la « crise de l’Aquarius ».


Comprendre la crise de l’« Aquarius » en trois questions Label : Le Monde Date d’ajout : 15/06/2018

1 Commentaire

  1. Epopée de l’Aquarius
    Les secours sont dirigés par le centre de coordination des secours maritimes ITALIEN (IMRCC).
    le centre de coordination Italien envois le bateau l’Aquarius récupérer 280 migrants qui sont sur des navires garde-côte ITALIEN, puis de récupérer 119 migrants qui sont sur un navire marchand ITALIEN.
    Le centre de coordination ITALIEN donne instruction à l’Aquarius de procéder au sauvetage de deux canots pneumatiques avec 229 personnes à bord.
    Les 629 migrants sont récupérés par l’Aquarius sur instruction du centre de coordination ITALIEN et sur 629 migrants 400 étaient sur des navires ITALIEN.
    Ensuite l’Italie interdit les ports ITALIEN au bateau l’Aquarius y a pas comme un Pb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.