Le Congés paternité reste une exception dans le monde



Le Congés paternité reste une exception dans le monde
Huit pays à travers le monde, dont les États-Unis, qui abritent pourtant près de 4 millions d’enfants en bas âge, ne disposent d’aucune politique de congé de maternité ou de paternité rémunéré. Photo DP


Deux enfants sur trois vivent dans un pays où les pères n’ont aucun jour de congé de paternité rémunéré (UNICEF). Près des deux tiers des enfants de moins de 1 an, soit environ 90 millions d’enfants dans le monde, vivent dans un pays dans lequel leur père ne peut pas légalement prétendre à une seule journée de congé de paternité rémunéré, selon une nouvelle analyse de l’UNICEF.
Quatre-vingt-douze pays, dont l’Inde et le Nigéria, qui comptent pourtant une importante population d’enfants en bas âge, ne disposent d’aucune politique nationale garantissant aux jeunes papas de pouvoir passer du temps avec leur nouveau-né sans subir une perte de revenus. En revanche, d’autres pays fortement peuplés d’enfants en bas âge, à l’instar du Brésil et de la République démocratique du Congo, disposent d’une politique nationale de congé de paternité rémunéré, même si la durée de ce congé est relativement courte.

« Des échanges positifs et constructifs avec la mère et le père dès la naissance du nouveau-né contribuent au développement du cerveau de l’enfant à long terme, ce qui lui permet de vivre en meilleure santé et plus heureux, et de disposer d’une plus grande capacité d’apprentissage. Il est de notre responsabilité à tous de permettre [aux parents] de remplir ce rôle », a déclaré Henrietta H. Fore, Directrice générale de l’UNICEF.

Des données probantes indiquent que les pères qui nouent un lien avec leur bébé dès sa naissance ont ensuite davantage de chances de jouer un rôle actif dans le développement de leur enfant. Des études suggèrent en outre que les enfants qui ont des échanges positifs avec leur père ont une meilleure santé psychologique, une plus grande estime d’eux-mêmes et sont plus satisfaits de leur vie à long terme.

L’UNICEF encourage vivement les gouvernements à mettre en œuvre des politiques nationales bénéfiques à la vie de famille qui favorisent le développement de la petite enfance, notamment la rémunération du congé de paternité, afin de donner aux parents le temps, les ressources et les informations dont ils ont besoin pour prendre soin de leurs enfants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.