Opinion – Visite d’Edouard Philippe à Toulouse : de la com et… de la com par Sébastien Vincini Premier secrétaire du Parti socialiste de Haute Garonne

Nouvelle opération communication pour le Premier Ministre Edouard Philippe, qui pendant 3 jours, va installer les services de Matignon à Toulouse, et répondre ainsi à l’invitation du maire de droite (et électoralement Macron-compatible) Jean-Luc Moudenc.

3 jours de rencontres, de visites, où vont s’enchainer les habituels éléments de langage bien construits et une campagne de communication bien huilée, à l’image de ses précédents déplacements.

3 jours pendant lesquels le Premier Ministre va parler de proximité, de contractualisation entre collectivités territoriales et l’Etat, de l’utilité des services publics, du développement équilibré des territoires, peut-être ira-t-il jusqu’à parler de l’indispensable nécessité des mesures sociales !

Un an après sa nomination, le constat est pourtant à la fois bien réel et inquiétant. Face à la baisse des dotations aux collectivités, aux suppressions de postes dans la fonction publique (écoles, hôpitaux, …), à la fin des contrats aidés, au cadeau empoisonné de la suppression de la taxe d’habitation, et aux économies promises par le gouvernement sur le dos des collectivités qui ne font qu’acter une forme de retour à la tutelle au détriment des habitants, le Parti Socialiste de la Haute-Garonne s’inquiète quant à l’avenir des collectivités et des services publics de proximité.

Le maintien de territoires forts est la condition indispensable au développement des services publics essentiels à notre modèle social, et est la garantie que chaque bassin de vie soit doté de moyens permettant son développement pour ses habitants. Chaque bassin de vie doit pouvoir maîtriser sa destinée. La Fédération du Parti Socialiste, ses militants, ses élus et ses sympathisants sont totalement opposés à la politique menée par le gouvernement et le président de la République. Le Parti Socialiste de la Haute-Garonne aurait préféré que ces trois jours soient marqués par des mesures fortes, concrètes, et avant tout humanistes, qui s’inscrivent dans cet idéal républicain d’émancipation et d’accomplissement de chacun. Or, avec les opérations communications du gouvernement, «qui se nourrit d’attente risque de mourir de faim».

Articles Récents

Toulouse Bagnères de Bigorre, pourquoi c’est une étape piège pour les favoris du Tour

La 12e étape du Tour de France, longue de 209 kilomètres mène les coureurs de Toulouse quartier Bagatelle à Bagnères de…

18 juillet 2019 10:11

Sauvagement poignardée à Toulouse, une femme entre la vie et la mort

Une femme a été sauvagement agressée dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier Bonnefoy à Toulouse. Son…

18 juillet 2019 06:38

Le Tour des Pitchounes à Toulouse Bagatelle

Après plusieurs années de tractations entre les membres de l'association MediaPitchounes, les autorités et les organisateurs de la course, le…

18 juillet 2019 06:20

Albi Toulouse, itinéraire et horaires de la 11e étape du Tour de France

Après une journée de repos à Albi, les coureurs du Tour de France arrivent à Toulouse pour la 11e étape.…

17 juillet 2019 07:56

Temps estival à Toulouse ce mercredi

Journée estivale ce mercredi 17 Juillet à Toulouse. Ce temps va se prolonger. Météo France confirme un épisode de fortes…

17 juillet 2019 07:35

Les pompiers de Haute Garonne en renfort dans l’Aude

De nombreux incendies sont signalés ce lundi dans le Tarn ou l'Aude. Des renforts ont été mobilisés. Depuis ce lundi…

15 juillet 2019 16:47