Parcoursup, la loterie par la FCPE 31

Opinion de la FCPE31 – “Parcoursup la loterie” – Une semaine après le début des admissions sur Parcoursup, sur les 812 056 jeunes inscrits sur la nouvelle plateforme, 551 274 candidats ont reçu au moins une proposition. Au ministère, on se félicite de « la bonne dynamique » du système.

Mais comment peut-on se satisfaire des presque 300 000 étudiants qui se trouvent encore en attente d’au moins une affectation, des 30 000 jeunes qui n’ont reçu que des réponses négatives, et de ceux, sans doute nombreux, qui ont une affectation éloignée de leurs véritables aspirations ?
Pour eux et leurs familles, le désarroi est immense et l’anxiété s’installe.

Malgré les annonces rassurantes du ministère et des rectorats, nombreux sont les parents inquiets qui contactent la FCPE. Et que dire aux lycéens censés se concentrer sur les révisions pour le baccalauréat ?

Parcoursup tient ses « promesses » : c’est peut-être la fin du tirage au sort pour de très rares formations en 2017 (moins de 1% des étudiants), mais c’est surtout l’incertitude généralisée en 2018, la mise en tension de filières qui ne l’étaient pas, et une sélection omniprésente où l’arbitraire confine à l’absurde. Au soir du 1er tour d’APB, 85% des futurs étudiants avaient une inscription contre 50% cette année. Ceci avait été pressenti et annoncé dans la presse[2] et dénoncé par la FCPE.

Pour la FCPE, une véritable politique d’éducation passe par le financement de nos établissements, un accompagnement de qualité au lycée pour préparer son projet d’orientation, une augmentation massive du nombre de places pour compenser l’augmentation du nombre d’étudiants et la suppression de la sélection à l’entrée de l’université.

La FCPE appelle les parents à se mobiliser aux côtés des jeunes.

Nous disons OUI à l’orientation choisie,
NON à un tri sélectif et anxiogène reposant sur des critères opaques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.