Vin rosé, risque de pénurie

Avec une demande de rosés toujours plus élevée, la petite récolte du millésime 2017 ne suffira pas à étancher toutes les soifs. Le rosé : trop de consommateurs, trop peu de vin Label : C’est quoi ce chiffre ? Date d’ajout : 28/05/2018 Le vin rosé ne possède pas de définition satisfaisante malgré de longs débats tant en France qu’à l’international. En effet, si la législation européenne ou l’Organisation internationale de la vigne et du vin donnent bien une définition du vin, elles n’en proposent aucune pour les vins blancs, les vins rouges ou encore les vins rosés. En fait, les usages se sont parfaitement accommodés de ce vide, puisqu’on édicte des règlements et des circulaires, on négocie, on signe des contrats, bref on reconnaît une existence indéniable au rosé dans le monde du vin. La controverse actuelle autour des mélanges de vin rouge et de vin blanc pour élaborer du rosé est l’occasion pour les producteurs de rappeler la spécificité technique de ce produit. Le vin rosé peut être décrit comme le produit issu de la fermentation alcoolique d’un moût obtenu par une macération pelliculaire préfermentaire maîtrisée de raisins noirs(à jus blanc).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.