L’hygiène et la propreté en entreprise

L'hygiène et la propreté en entreprise
Hygiène et propreté en entreprise au coeur du management de la relation client. Photo DP

Le passage de la grippe aviaire dans le sud ouest de la France a donné lieu à l’abattage de centaines de milliers de canards ces dernières années. La filière, qui compte de nombreux emplois dans les départements du Gers ou des Landes a été gravement touchée. La plupart des exploitations spécialisées ont fait face à des difficultés financières. Pendant pratiquement deux années consécutives, les amateurs ont été privés de foies gras et de magrets, y compris lors des fêtes de fin d’année. Cette crise, sans précédent, a été résolue par une élévation des niveaux d’hygiènes sur les lieux de production et de transformation. Elle a eu pour effet de rappeler au grand jour, l’importance de la propreté et de l’hygiène dans les entreprises.

L’hygiène et la propreté de l’entreprise sont à la fois une contrainte réglementaire dans de nombreux secteurs économiques mais aussi un reflet de l’image de marque de l’entreprise. La propreté des sols, celle des vitrines, des produits vendus ou des installations seront regardées par tous les clients, les prestataires de services ou co contractants qui auront à franchir le seuil du siège de l’entreprise. Cette image de marque est essentielle. Dans le secteur de la restauration ou celui de la vente alimentaire, des contrôles peuvent être diligentés par l’autorité publique dans le but de vérifier l’hygiène des lieux et par voie de conséquence, la sécurité des consommateurs. Qui imaginerait par exemple manger dans un restaurant aux sols ternes et boueux, aux assiettes et couverts souillés ? Quel client de supermarché pourrait acheter des yaourts ou du beurre dans des étals ou apparaissent des traces ? Quelles sont les conséquences pour les entreprises ?

L'hygiène et la propreté en entreprise
De nombreuses normes de propreté sont codifiées dans le code de la consommation. Photo DP

Hygiène et contraintes réglementaires

Dans de nombreux secteurs d’activité, les contraintes d’hygiène et de propreté sont strictes et nombreuses.

Ces obligations, vérifiées régulièrement par des agents de l’administration, notamment en été, servent à assurer la sécurité des consommateurs. Il s’agit d’éviter la propagation de maladies ou bactéries nuisibles à l’homme et prévient le risque d’intoxications alimentaires. Des sanctions strictes existent en cas de non respect de ces mesures : amendes, fermetures administratives temporaires ou définitives. Les entrepreneurs, gérants de restaurants, producteurs pourront, à juste titre, se tourner vers leurs conseils juridiques ou les organismes professionnels de leur secteurs pour connaître précisément leurs obligations en la matière.

Toute la chaîne alimentaire est astreinte à des normes souvent très précises. On pourra rappeler ici le cas des producteurs de canards du sud ouest de la France touchés par l’épidémie de grippe aviaire. Ils ont été soumis à des investissements parfois très lourds destinés à nettoyer les sites de production et à éradiquer ainsi le virus vecteurs de la maladie. Les lieux de transformation des produits alimentaires puis les officines de ventes, supermarchés ou lieux de restauration sont également astreints à des obligations d’hygiène. La viande, les produits laitiers, les œufs, les fruits et légumes sont tout particulièrement concernés.

Propreté et image de l’entreprise

La propreté d’un entrepôt, de bureaux ouverts ou d’un restaurant n’est pas qu’une question de contrainte réglementaire, c’est aussi un élément psychologique de management des équipes de salariés de l’entreprise et, plus important encore, une exigence marketing à l’égard des clients. Un salarié pourra, par exemple, selon la taille de l’entreprise être affecté uniquement à cette tâche ou à plusieurs. Le manager en charge de ce dossier devra alors procéder aux achats nécessaires pour la réalisation de ce travail : auto-laveuses faimax, produits d’entretien, gants, tenues d’hygiène, uniformes, etc.

A lire :  Tout ce qu’il faut savoir sur le crédit renouvelable

Des salariés motivés

Inutile de faire de test : un salarié sera assurément bien plus motivé, plus heureux pour se rendre sur son lieu de travail et plus enclin à soigner son travail et donc plus productif s’il exerce dans un environnement propre plutôt que dans un lieu où la saleté est visible. La propreté et l’hygiène sont aussi à prendre en compte dans le management d’une entreprise. Cela a un coût, il faut former un cadre hygiène sécurité et repenser aux procédure concrètes à mettre en oeuvre mais cela sera rapidement bénéfique pour l’entreprise.

L'hygiène et la propreté en entreprise
Un client satisfait est un client qui fait la promotion de votre entreprise. Photo DP

Des clients satisfaits

Le client est roi. Quelle image de l’entreprise se ferait un client qui rentrerait dans une pharmacie ou une bijouterie si les sols et les présentoirs n’étaient pas parfaitement propres ? A coup sûr, il imaginerait des produits douteux et serait bien plus hésitant sur son achat. Le sol d’un restaurant salle, ou l’état des toilettes, laissent présager des conditions d’hygiène tout aussi déplorables en cuisine ou dans les chambres froides et, effet psychologique certain, un doute sur la qualité des produits vendus. Une mauvaise odeur en mangeant une salade ou un beau dessert ? Non ! Sous peine de perte certaine de clients incommodés une seule fois et donc de chiffre d’affaire, l’image de marque de l’entreprise exige une propreté irréprochable. Quelles solutions choisir dans les TPE PME et dans les entreprises plus grandes ?

Hygiène et propreté, choisir la sous traitance ou la régie directe ?

Dans une TPE PME, une feuille de mission devra impérativement être donnée à un cadre en charge de piloter toutes ces problématiques. Ce dernier aura à déterminer le processus, évaluer les meilleurs coûts, vérifier le résultat et constater les effets sur l’entreprise.

Deux options principales se présentent : soit embaucher un salarié chargé uniquement des tâches de nettoyage, soit avoir recours à des entreprise spécialisées dans ce domaine, comme les services de nettoyage Toulouse sous le mode de la sous traitance. Le choix entre ces deux modalités de management-ressources humaines, pourra être évalué selon la méthode des seuils économiques et de la charge de travail.

Le choix de la sous traitance peut constituer une alternative intéressante. D’une part, il permet au management de se libérer de cette tâche de contrôle, de ne pas avoir à gérer les obligations sociales, mais aussi de ne pas avoir à investir ou remobiliser un salarié. A Toulouse ou ailleurs, de nombreuses entreprises se sont spécialisées dans ces activités. Il suffira alors de les contacter, d’établir un cahier des charges strict puis de demander un devis ou lancer un appel d’offre.

A propos Toulouse7.com 17573 Articles
Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.