Paris. Deux migrants noyés dans les canaux en moins de deux jours

Deux corps ont été retrouvés dans le Canal Saint-Martin à Paris, aux abords du camp de migrants Le Millénaire. Le directeur général de l’association France terre d’asile tire la sonnette d’alarme au sujet des conditions de vie des migrants. Un jeune Afghan est mort noyé mardi 8 mai dans le Canal Saint-Martin, à Paris, et ce malgré l’intervention des pompiers.

Le migrant âgé d’une vingtaine d’années, tombé à l’eau dans des circonstances inconnues, a coulé au bout de quelques mètres. Le parquet avance que le jeune homme avait certainement trop bu. Deux jours auparavant, dimanche 6 mai, le corps d’un autre migrant a été repêché dans le Canal Saint-Denis, près du camp de migrants Le Millénaire dans le XIXe arrondissement, à hauteur d’Aubervilliers, rapporte France Bleu Paris.

« Le pire est arrivé » Un pompier a sauté à l’eau pour le secourir, avant que les plongeurs des sapeurs-pompiers ne prennent le relais. Même après avoir réussi à le ramener sur la terre ferme, les secours n’ont pas réussi à réanimer le jeune homme. Sa mort a été constatée à 1 h 15. Le directeur général de l’association France terre d’asile, Pierre Henry, a tiré la sonnette d’alarme.

Il explique que les conditions de vie « le long d’un canal faisaient craindre depuis plusieurs semaines le pire, et le pire est arrivé. Le directeur a appelé les autorités françaises à prendre leurs responsabilités et mettre à l’abri en toute dignité ces personnes ». Paris. Deux migrants noyés dans les canaux en moins de deux jours. Label : Ça Zap – Zapping TV Date d’ajout : 09/05/2018

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.