Ugo Mola et le Stade Toulousain sévèrement sanctionnés

Ugo Mola et le Stade Toulousain sévèrement sanctionnés
Ugo Mola devra rester dans les tribunes des prochains matchs du Stade Toulousain. Photo Par Patrick S. from BAZIEGE, FRANCE — Ugo MOLA - Nouvel entraineur du Stade Toulousain, CC BY 2.0

L’entraîneur du Stade Toulousain Rugby Ugo Mola exclu 6 semaines des terrains de rugby de la ligue1.

Mauvaise nouvelle pour le Stade Toulousain dans la dernière ligne droite du championnat top14 de Rugby. Après le match face au Racing, futur finaliste de la coupe d’Europe, la sanction de la commission de discipline de la ligue de rugby est tombée hier soir. Pour avoir contesté le dernier essai des joueurs parisiens qui prive les rouge et noir d’un bonus offensif très important au classement, Ugo Mola avait vivement protesté devant le corps arbitral.

« Comportement de nature à porter atteinte à l’image et à la réputation du rugby »

Mal lui en a pris, le gendarme du rugby professionnel n’a pas du tout apprécié cette attitude. “A la suite du rapport des arbitres n°4 et n°5 de la rencontre Stade Toulousain Rugby / Racing 92 du 15 avril 2018 (J24 TOP 14), la Commission de discipline et des règlements a prononcé une interdiction d’accès au terrain et aux vestiaires d’arbitres pendant 6 semaines à l’encontre de M. Ugo MOLA pour « Comportement de nature à porter atteinte à l’image et à la réputation du rugby ».”

A lire :  Météo Toulouse. grand soleil et 23 degrés mardi après midi

Ugo Mola est donc suspendu jusqu’à la fin de la saison et sa date de requalification sera communiquée ultérieurement en tenant compte du calendrier de la fin de saison 2017/2018 du Stade Toulousain Rugby et du calendrier 2018/2019 des matches disputés par le club dans lequel il sera qualifié a indiqué la LNR.

La Commission a, en outre, décidé de prononcer à l’encontre du Stade Toulousain Rugby une amende de 10 000 €
pour « Non-respect de l’article 65 des Règlements généraux de la LNR.»

A propos Toulouse7.com 16722 Articles
Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*