Moustiques Tigres. Colomiers va tester un dispositif piège

Moustiques Tigres. Colomiers va tester un dispositif piège
Photo Archives

La Ville de Colomiers a décidé d’expérimenter un dispositif piège à la crèche Hélène-Boucher. Une borne sera installée début mai pour un mois, à l’issue duquel des analyses de résultat seront conduites. Le dispositif pourrait ensuite être élargi en cas de succès a indiqué la municipalité ce mercredi. En même temps, la Ville de Colomiers, en partenariat avec les villes de Blagnac et Tournefeuille, a sollicité l’Agence régionale de santé d’Occitanie (ARS), afin d’organiser une réunion d’information sur le sujet : Jeudi 3 mai à 18h30 à la salle Gascogne, allée du Rouergue à Colomiers.

A cette occasion, Messieurs Nicolas Sauthier et Alexandre Pelangeon, de l’ARS, présenteront les risques mais surtout des gestes quotidiens qui permettent de lutter contre cette nuisance. La sensibilisation des usagers et l’action individuelle restant en effet, les meilleures solutions pour éviter la prolifération de ces insectes porteurs de maladies telles la dengue, le chikungunya et le zika.

Depuis plusieurs années, le nombre de moustiques tigres est en constante augmentation à Toulouse et sur la plaine toulousaine. C’est une espèce agressive qui pique de jour avec un pic d’agressivité au lever du jour et un autre au crépuscule. C’est la femelle, une fois fécondée qui pique les mammifères ou les oiseaux pour absorber du sang dans lequel elle trouvera les protéines nécessaires à sa progéniture. Ce n’est pas directement le sang bu sur la précédente victime qui infecte la suivante, mais la salive que le moustique-tigre injecte dans sa victime pour fluidifier le sang.

En France, ces moustiques se retrouvent surtout en milieu urbain, dans les zones habitées, parce qu’ils y trouvent de la nourriture pour leurs œufs (en piquant), des eaux stagnantes pour pondre ainsi que des abris à l’ombre des arbres.

pneus eaux stagnantes moustiques tigres
Typiquement, les premiers cas en Europe ont été observés autour de dépôts de pneus, parfois importés depuis l’Amérique latin Photo Archives

En Europe : ce moustique est arrivé en Catalogne vers 2005. Depuis le début des années 1990, il est très présent sur une grande partie de l’Italie où il a été découvert pour la première fois à Gênes dans un dépôt de vieux pneus importés. Il est particulièrement abondant en Romagne surtout dans les villes de la province de Ravenne ainsi que dans la région de l’Abruzze et Molise entre Vasto et Termoli. On le trouve également ponctuellement dans d’autres pays d’Europe méditerranéenne comme le Monténégro et la Croatie, à Malte et il a été repéré en Allemagne, en France dès l’année 2000. (avec Wikipedia)

VIDEO – Moustique tigre : comment savoir si on est infecté ? Label : Medisite Date d’ajout : 20/06/2017 Description : Le chikungunya transmis par le moustique tigre est une infection grave. 2 à 10 jours séparent la piqûre des premiers symptômes. Les signes d’alerte. 1er signe d’alerte Des douleurs articulaires Quand s’inquiéter ? Si vous avez mal aux chevilles, aux poignets, aux genoux… Des douleurs intenses et…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.