Delga, Méric et Moudenc. demandent une aide de l’Etat pour compenser l’IDEX

Delga, Méric et Moudenc. demandent une aide de l’Etat pour compenser l’IDEX

L’Université de Toulouse n’a pas été retenue pour figurer parmi les pôles d’Initiative d’Excellence IDEX. Réunis, Carole Delga (PS), Jean Luc Moudenc (LR) et George Méric font part de leur déception et demandent une compensation financière de l’Etat.

Lundi 19 mars, le Gouvernement a annoncé les résultats des Initiatives d’Excellence (IDEX). Le projet UNITI 2018, porté par la communauté universitaire toulousaine, n’a malheureusement pas été retenu car ne présentant pas « une dynamique d’intégration suffisante ».

Nous sommes profondément déçus de la décision du jury de ne pas avoir retenu, au titre de la labellisation Idex (Initiative d’Excellence), ce projet UNITI 2018. Notre déception est à la hauteur de la forte mobilisation, derrière Philippe Raimbault, président de l’Université Fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées (UFTMP), des présidents d’universités, des établissements de recherche et des écoles d’ingénieurs qui ont joué le jeu, à qui nous rendons hommage” ont indiqué les trois élus dans un communiqué de presse commun.

Nous regrettons toutefois les postures de certains autres qui n’ont pas été à la hauteur de l’enjeu

“Nous regrettons toutefois les postures de certains autres qui n’ont pas été à la hauteur de l’enjeu car cette décision prive nos établissements de formation supérieure et de recherche d’une reconnaissance internationale méritée et de moyens financiers conséquents, puisque pas moins de 25 millions d’euros par an étaient à la clé” ont souligné Jean Luc Moudenc, Carole Delga et George Méric.

Nous notons également que l’Etat reconnait la grande qualité du site toulousain, mais que le système de gouvernance a été jugé insuffisant, ne convaincant pas le jury international, emportant donc la décision du Gouvernement en ce sens. Nous tenons à saluer et à exprimer notre reconnaissance à tous les enseignants chercheurs et personnels administratifs qui font l’excellence universitaire de Toulouse, une excellence incontestée et incontestable qui pourtant ne se retrouve pas dans ce résultat” ont ils ajouté.

“Aussi, nous formons le vœu que l’Etat leur apporte d’autres formes de soutien susceptibles de donner à l’enseignement supérieur toulousain des perspectives nouvelles pour son développement à venir” ont demandé, ensemble, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Georges Méric, Président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.