Législatives. Aviragnet (PS) en ballottage très favorable

Législatives. Aviragnet (PS) en ballottage très favorable
Joël Aviragnet, avait été le seul député socialiste de Haute Garonne à résister à la vague LREM au printemps 2017.

Le second tour opposera dimanche dans le Comminges, Joël Aviragnet à Michel Montsarrat

Le premier tour des élections législatives partielles sur la 8e circonscription de Haute Garonne placent le candidat du Parti socialiste, Joël Aviragnet, dans une position très favorable. Au second tour, il affrontera, le candidat LREM Michel Montsarrat, largement distancé.  Dans cette élection, organisée après l'annulation du scrutin de juin dernier pour cause d'incertitudes, Joël Aviragnet, député sortant, est en ballottage très favorable. Le candidat du parti socialiste, proche de la président du conseil régional l'Occitanie, Carole Delga, a obtenu 10777 voix soit 38.74% des suffrages exprimés. Son adversaire au second tour, Michel Montsarrat est loin de son score du printemps 2017 : avec 5651 bulletins de vote en sa faveur il obtient 20.31%.

Le second tour de cette élection est programmé dimanche. Le candidat du Parti socialiste, devrait pouvoir bénéficier d'un bon report de voix à gauche : les candidats du Parti communiste Français et d'Europe Ecologie les Verts ont successivement obtenu 733 (2.63%) et  878 voix (3.16%). Le candidat de la France Insoumise n'a pas souhaité donner de consigne de vote pour l'un ou l'autre des candidats.

"Hier soir les électrices et les électeurs du Comminges et du Savès nous ont placé en tête dès le premier tour des élections législatives avec 38,74% des voix. Nous sommes très fiers de la confiance que vous nous avez accordé et nous souhaitons poursuivre notre combat à vos côtés. Néanmoins, ce score, aussi encourageant soit-il, n’est pour l’instant qu’un signal positif. Un signal qui nous invite à redoubler d’efforts et à poursuivre notre campagne de proximité au contact des gens et du territoire. Nous sommes donc depuis hier au travail! Déterminés et motivés, prêts à défendre les valeurs de notre territoire" a déclaré Joël Aviragnet.

2 Commentaires

  1. Législative partielle : la défaite de la participation

    Nous remercions les électrices et électeurs écologistes d’avoir saisi l’occasion de rappeler que, face à l’urgence climatique, il faut moins de discours et plus d’actes. Ainsi nous attendons toujours une impulsion claire à la transition agro-biologique qui, seule, protègera la nourriture, l’eau, l’air et donc la santé et l’avenir de toutes et tous.

    Les pratiques politiques qui ont eu cours au XX ème siècle se prolongent au XXI ème siècle. C’est un constat qui encourage l’abstention puisque plus de 6 électeurs et électrices sur dix ont, lors de ce premier tour, négligé de se déplacer.

    Ne pas abandonner le terrain à ceux qui n’ont rien fait pour enrayer le dérèglement climatique, pour défendre notre patrimoine naturel et archéologique, qui n’ont pas eu la volonté de changer l’Union Européenne pour plus de solidarité et de démocratie. Bannir le clientélisme, respecter ses promesses, instaurer la démocratie participative, voilà ce qui incitera les citoyennes et citoyens progressistes à reprendre le chemin des urnes.

    Pour le second tour, nous faisons toute confiance à nos concitoyennes et concitoyens pour estimer, avec leur sens politique coutumier, l’importance du scrutin et donc, la nécessité d’aller voter.

    Europe-Ecologie-Les-Verts
    Marie-Cécile SEIGLE-VATTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.