Les chemins de Compostelle fêtent le 20e anniversaire du classement à l’UNESCO

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ou pèlerinage de Compostelle est un pèlerinage dont le but est d'atteindre le tombeau attribué à l'apôtre saint Jacques le Majeur, situé dans la crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne). Photo Archives

L’année 2018 marque le 20e anniversaire du classement des Chemins de Compostelle au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO

Les “Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France”, inscrits en 1998 sur la Liste du
patrimoine mondial par l’Unesco, constituent un bien culturel en série. À la différence d’un
monument isolé ou d’un centre urbain, les “Chemins” sont inscrits sous la forme d’une collection
d’éléments discontinus, considérés par l’Unesco comme un bien unique, et répartis dans 10 régions.
Chacune des 78 composantes contribue à la valeur de l’ensemble du bien en lui apportant une part de
signification. Seul cet ensemble, en tant que tel, justifie une inscription sur la Liste du patrimoine
mondial.

Les composantes solidaires des “Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France” sont :
• réparties par thème : la dévotion (cathédrales, églises, basiliques, dolmen), l’accueil et les soins
(anciens hôpitaux, abbayes) et les accès et franchissements (ponts, porte d’entrée de ville et
sections de sentier),
• dispersées sur 10 régions, 31 départements et 95 communes,
• constituées de 64 monuments, 7 ensembles et 7 sections de sentier.

Occitanie (24 monuments)
• Aniane – Saint-Jean-de-Fos (Hérault) : pont du Diable
• Auch (Gers) : cathédrale Sainte-Marie
• Audressein (Ariège) : église Notre-Dame-de-Tramesaygues
• Beaumont-sur-l’Osse et Laressingle (Gers) : pont d’Artigues ou de Lartigues
• Cahors (Lot) : cathédrale Saint-Pierre
• Cahors (Lot) : pont Valentré
• Conques (Aveyron) : abbatiale Sainte-Foy
• Conques (Aveyron) : pont sur le Dourdou
• Espalion (Aveyron) : pont Vieux
• Estaing (Aveyron) : pont sur le Lot
• Figeac (Lot) : hôpital Saint-Jacques
• Gavarnie (Hautes-Pyrénées) : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
• Gréalou (Lot) : dolmen de Pech-Laglaire 2
• Jézeau (Hautes-Pyrénées) : église Saint-Laurent
• La Romieu (Gers) : collégiale Saint-Pierre
• Ourdis-Cotdoussan (Hautes-Pyrénées) : église Saint-Jacques
• Rabastens (Tarn) : église Notre-Dame-du-Bourg
• Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne) : ancienne cathédrale Notre-Dame
• Saint-Chély-d’Aubrac (Aveyron) : pont dit “des pèlerins” sur la Boralde
• Saint-Gilles (Gard) : ancienne abbatiale
• Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault) : ancienne abbaye de Gellone
• Toulouse (Haute-Garonne) : basilique Saint-Sernin
• Toulouse (Haute-Garonne) : Hôtel-Dieu Saint-Jacques
• Valcabrère (Haute-Garonne) : basilique Saint-Just

Carte chemins Saint Jean de Compostelle
La carte des chemins du pèlerinage en France.

Occitanie (5 ensembles)
• Aragnouet (Hautes-Pyrénées) : hospice du Plan et chapelle Notre-Dame-de-l’Assomption, aussi
appelée chapelle des Templiers
• Moissac (Tarn-et-Garonne) : abbatiale Saint-Pierre et cloître
• Rocamadour (Lot) : basilique Saint-Sauveur, crypte Saint-Amadour
• Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne) : basilique paléochrétienne, chapelle SaintJulien

• Saint-Lizier (Ariège) : ancienne cathédrale et cloître, cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède, palais
épiscopal, remparts

Occitanie (6 sections de sentier)
• de Nasbinals à Saint-Chély-d’Aubrac (Lozère – Aveyron) : 17 km
• de Saint-Côme-d’Olt à Estaing (Aveyron) : 17 km
• de Montredon à Figeac (Lot) : 18 km
• de Faycelles à Cajarc (Lot) : 22,5 km
• de Bach à Cahors (Lot) : 26 km
• de Lectoure à Condom (Gers) : 35 km

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.