Vers un nouveau blocage de Toulouse par les agriculteurs mercredi

Vers un nouveau blocage de Toulouse par les agriculteurs mercredi
Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert sous pression fait face à son premier conflit majeur. Photo Par G.GaritanTravail personnel, CC BY-SA 4.0

Les agriculteurs en colère vont une nouvelle fois bloquer la ville de Toulouse mercredi. D’importantes perturbations sont une nouvelle fois attendues

Le ministre de l’agriculture va t il entendre les agriculteurs en colère contre la redéfinition des zones difficiles vecteur de primes souvent décisives pour la pérennité de nombreuses exploitations en région Occitanie. Face au risque de suppression de ces primes, les agriculteurs de la région intensifient leurs actions. A Montauban, la rocade est perturbée depuis plusieurs jours déjà. A Toulouse, plusieurs actions ont été menées ces derniers jours. En mode crescendo : ce mardi l’aéroport, l’autoroute Toulouse Tarbes et le périphérique  ont été ciblés par les agriculteurs.

Une nouvelle journée de mobilisation est annoncée pour mercredi. Cette fois ci c’est l’axe Carcassonne Toulouse qui devrait être la cible des manifestants en tracteurs. Les manifestants devraient ensuite converger vers Toulouse où d’importantes difficultés de circulations sont possibles ou probables en fin d’après midi.

A lire :  ProD2. victoire de Tarbes sur Montauban

La semaine dernière, le ministre de l’agriculture Stéphane Travert a reçu les représentants du monde agricole. “Il a souligné que rien n’était arbitré aujourd’hui et a insisté sur la volonté du Gouvernement de dialoguer avec les agriculteurs pour parvenir à une carte la plus pertinente et cohérente possible” avait indiqué un communiqué du ministère à l’issue de cette échange. Manifestement les agriculteurs n’avaient pas obtenu gain de cause et une nouvelle rencontre est prévue pour ce mercredi.

La présidente PS de la région Occitanie Carole Delga a fait état de son soutien aux agriculteurs. Dans l’Aude, le député européen Eric Andrieu a quant à lui demandé l’intervention du ministre de l’agriculture dans ce dossier.

A propos Christophe Cavailles 434 Articles
éditeur du site Toulouse7.com et rédacteur des rubriques Politique et France. Engagé mais Indépendant. J'aime aussi la montagne et le chocolat noir

2 Commentaires

  1. Très cher ministre,

    Je suis sûr que le soutien de Stéphane le foll, des journalistes de tf1 et france 2 et france 3, de nicolas hulot, vous aideront dans votre entreprise.
    Faites des réunions en petits comités pour trouver des réponses concrètes aux affaires urgentes. Les Dauvergne et les Busato se pencheront sur le financement à dégager.

  2. Donc si je comprends bien, c’est une manif pour réclamer le maintien de subventions. je croyais que les paysans voulaient vivre de leur travail justement rémunéré et non de ces subventions?
    Ils ont oublié que leur premier problème est l’endettement irréfléchi dans lequel ils se sont volontairement mis.
    Leur second problème est la FNSEA qui les emmène vers plus d’emprunts, plus de subventions, plus de produits chimiques. Ce type de paysan est dangereux et de moins en moins crédible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*