Occitanie. Mélenchon règle ses comptes

Occitanie. Mélenchon règle ses comptes
Jean Luc Mélenchon lors d'une manifestation à Toulouse. Photo Archives

Jean Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise a vivement attaqué les autres partis de gauche siégeant au Conseil régional d’Occitanie. L’ancien député européen du sud ouest s’en prend violemment à la communiste Marie Pierre Vieu.

Un temps élu dans le sud ouest de la France, Jean Luc Mélenchon a tenu à prêter main fortes à ses soutiens élus au conseil régional d’Occitanie. Après la scission du groupe dans lequel siégeaient ses partisans au conseil d’Occitanie, l’ancien candidat à l’élection présidentielle désormais député des Bouches du Rhône a vivement réagi via le réseau  facebook. Il s’en prend aux membres d’Europe Ecologie les Verts mais aussi et surtout au Parti Communiste Français PCF. Dans son collimateur, la députée européenne Marie Pierre Vieu.

Cette dernière devenue députée européenne après la démission de Jean Luc Mélenchon élu au Palais Bourbon, est accusée d’avoir “volé notre siège au Parlement européen désormais usurpé par Marie-Pierre Vieu, championne de la double pensée : unitaire en parole et sectaire en acte”.

Cette sortie musclée de Mélenchon a provoqué un vif débat sur son mur facebook. Des militants communistes ont tenu à aller défendre Marie Pierre Vieu en rappelant que cette dernière était deuxième sur la liste d’union dirigée par le leader FI, et donc légitime pour lui succéder en cas de retrait. Des militants FI ont à leur tour vivement répondu à ces arguments.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.