ATR a enregistré 113 commandes en 2017 année “exceptionnelle”

ATR a enregistré 113 commandes en 2017 année "exceptionnelle"
Installé à Toulouse, ATR est un partenariat à parts égales entre deux acteurs aéronautiques européens Airbus et Leonardo. Photo Archives

ATR, l’autre constructeur aéronautique installé à Toulouse fait état d’une année 2017 “exceptionnelle” sur le plan commercial.

ATR a obtenu “des résultats commerciaux exceptionnels” en 2017, enregistrant 113 commandes fermes d’appareils, assorties de 40 options a indiqué le constructeur aéronautique ce lundi. Le nombre de commande fermes en 2017 vient tripler le nombre de commandes décrochées en 2016 (36) souligne t on à Toulouse. En 2017, les turbopropulseurs ATR se sont une nouvelle fois hissés à la première place au palmarès des ventes d’avions régionaux de moins de 90 places.

Le fabricant de turbopropulseurs a livré 80 appareils (70 ATR 72-600 et 8 ATR 42-600 neufs et 2 ATR d’occasion), et a atteint un ratio nouvelles commandes-livraisons de 1,45. ATR dispose “d’un solide carnet de commandes”, équivalant à trois années de production. ATR a également stabilisé son chiffre d’affaires annuel à 1,8 milliard de dollars, qui représente l’un de ses meilleurs résultats financiers en 35 ans d’existence.

En 2017, ATR a vendu des appareils dans toutes les régions du monde, investissant de manière significative des marchés en croissance. Tout au long de l’année, ATR a intensifié son offre de support client en s’équipant de deux nouveaux simulateurs de vol, et deux simulateurs supplémentaires seront bientôt installés. L’an dernier, ATR a également atteint une étape majeure, 300 de ses appareils étant désormais couverts par un GMA (accord de maintenance globale), son offre de support complète.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.