Categories: Vidéos

Hommage de Françoise Nyssen ministre de la culture à Johnny Hallyday

La ministre de la culture François Nyssen rend hommage à Johnny Hallyday décédé dans la nuit de mardi à mercredi. Voici son texte in extenso

Johnny Hallyday était un immense artiste, une voix inimitable. Pionnier du rock en France, grand nom de la chanson française et francophone, passionné infatigable et engagé, il restera comme l’une des figures les plus emblématiques de la culture en France. Mais il était plus que cela : il était un lien, une référence commune. Il avait une place dans des millions de vie. Il a traversé les décennies, il a réuni, il a fait chanter, danser, il a marqué des générations entières. L’émotion suscitée par sa disparition, partagée par l’ensemble de notre société, en est la preuve la plus forte aujourd’hui.

Tout au long de sa carrière, qui aura duré près de 60 ans, il a su se réinventer en permanence pour rester fidèle à lui-même, et être de son temps. Il a su traverser les époques et les modes, s’imposant très tôt comme le « boss », le « taulier », le maître incontesté du rock français. Il n’a eu qu’un âge : celui de la jeunesse.

Son premier album est sorti en mars 1960, provoquant un véritable choc des générations. Porté par Salut les copains, et un jeu de scène incomparable, Johnny Hallyday est devenu rapidement l’un des chanteurs préférés des Français. Il a ensuite su constamment se renouveler et s’entourer, les plus grands ont composé pour lui, de Michel Berger à Jean-Jacques Goldman, de Daniel Balavoine à Pascal Obispo, de Matthieu Chedid à son fils David Hallyday.

Chanteur, compositeur, il était aussi acteur, au théâtre et au cinéma, au service d’auteurs exigeants.

Homme de tous les records, au long de sa carrière, Johnny Hallyday a enregistré plus de 1 000 titres, dont une centaine de sa composition. Johnny Hallyday a collectionné les disques d’argent, d’or et de platine. Il a incarné pendant toutes ces années la chanson française et a donné ses lettres de noblesse au rock français. Intemporel, il a été une icône pour ses contemporains, il le restera pour les générations à venir.

Il venait d’assurer, malgré sa maladie, près d’une vingtaine de représentations cet été pour la tournée des « vieilles canailles » aux côtés d’Eddy Mitchell et de Jacques Dutronc, ses complices.

D’une générosité sans limite, il était aussi fidèle à son public que le public lui était fidèle. Homme de cœur, il était sincère et vrai. L’artiste immense était aussi un modèle d’humanité, de dépassement et de don de soi.

Partager

Articles Récents

A Toulouse, les femmes très mobilisées contre la réforme des retraites

Après Paris samedi, les manifestantes de Toulouse, ont repris elles aussi, la chanson « A cause de Macron », une parodie de la…

17 janvier 2020

faut-il investir sur l’action Airbus en 2020

Airbus a largement dépassé son concurrent Boeing en 2019. L'année 2020 sera t elle celle de la confirmation pour l'avionneur…

17 janvier 2020

Municipales à Toulouse. Moudenc tente de mobiliser ses troupes

A deux mois des élections municipales, le maire sortant Jean Luc Moudenc a tenu un meeting de campagne à Toulouse.…

17 janvier 2020

Retraites, les avocats toulousains prolongent la grève

Les avocats sont en grève contre la réforme des retraites. Ils demandent à conserver leur régime autonome et spécifique qui…

15 janvier 2020

Les policiers Toulousains ont rendu hommage au policier mort à Lyon

Les policiers de Toulouse rendent hommage à un de leur collègue décédé lundi après avoir été renversé par un fourgon…

15 janvier 2020

Météo Toulouse, une fin de semaine plus agitée

Si la journée de mercredi sera une nouvelle fois placée sous le soleil et une relative chaleur à Toulouse, plusieurs…

15 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com