De Souvenir Souvenir à Allumer les feu, les chansons de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday était un chanteur à la voix ample et puissante, un showman brillant en concert. De 1960 aux années 2000, il a chanté des chansons écrites par d’autres, qui ont fait la France de ces dernières décennies. Une prouesse inégalée. On a tous en nous quelques chose de Johnny. Un souvenir attaché à sa voix, à une chanson. Voici ses plus grands succès :

Souvenir Souvenir période Yé Yé 1960 : Titre phare du deuxième disque de Johnny Hallyday, Souvenirs, souvenirs est son premier grand succès.
Retiens la nuit 1961 écrite par Charles Aznavour et Georges Garvarentz. Sortie en 1961, elle s’inscrit parmi les classiques de son interprète.
L’Idole des jeunes est une chanson de Johnny Hallyday, sortie en 1962
Le Pénitencier est une chanson emblématique de la carrière de Johnny Hallyday. Enregistrée en 1964, le titre est l’adaptation française d’un folk song américain The House of the Rising Sun.
Cheveux longs et idées courtes est une chanson emblématique de la carrière de Johnny Hallyday, sortie en 1966. Ce titre est la riposte de Johnny Hallyday à la chanson d’Antoine Les Élucubrations d’Antoine.

l’idole des jeunes, le surnom de Johnny

Noir c’est noir est une chanson de Johnny Hallyday. Adaptation française par Georges Aber du titre Black Is Black du groupe espagnol Los Bravos, elle sort en 1966. Noir c’est noir s’inscrit parmi les grands succès de son interprète.

À force de briser dans mes mains
Des guitares
Sur des scènes violentes
Sous des lumières bizarres
À force de forcer mÀ force à cet effort
Pour faire bouger mes doigts
Pour faire vibrer mon corps
Oui
À force de laisser la sueur brûler mes yeux
À force de crier mon amour jusqu’au cieux
À force de jeter mon cœur dans un micro
Portant les projecteurs
Et comme une croix dans le dos
J’ai oublié de vivre, ah, j’ai oublié de vivre
À force de courir la Terre comme un éclair
Brisant les murs du son
En bouquets de laser
À force de jeter mes trésors au brasier
Brûlant tout en un coup, oui
Pour vous faire crier
À force de changer la couleur de ma peau
Ma voix portant les cris
Qui viennent du ghetto
À force d’être un Dieu, Hell`s Angel ou Bohème
L’amour dans une main

Je te veux est une chanson emblématique de Johnny Hallyday, sortie en 1969. Extraite de l’album Rivière… ouvre ton lit, Je te veux est composée par Mick Jones et Tommy Brown, les paroles sont de Long Chris.
« Que je t’aime » est une chanson de Johnny Hallyday écrite par le compositeur Jean Renard et le parolier Gilles Thibaut. Sortie en 1969, elle s’inscrit parmi les plus grands succès du chanteur, demeure l’une des chansons favorites du public et compte parmi celles qu’Hallyday inscrit le plus souvent à son tour de chant.
Jésus christ est une chanson de Johnny Hallyday. Elle sort en 45 tours le 25 avril 1970 et clos l’album (à paraître le 6 novembre de cette même année), Vie. Composé par Eddie Vartan et écrite par Philippe Labro, la chanson à sa sortie est l’objet de vives polémiques et contestations et est interdite de diffusion sur les radios et à la télévision.
La Musique que j’aime est une chanson composée et interprétée par Johnny Hallyday. Les paroles sont de Michel Mallory. Elle sort en 1973 en face B du 45 tours Comme un corbeau blanc et ouvre, la même année l’album Insolitudes. Devenue un classique du répertoire d’Hallyday elle est depuis quarante ans quasiment présente dans tous les récitals de l’artiste.
Gabrielle est une chanson de Johnny Hallyday sortie en 1976. Il s’agit d’une adaptation, par Long Chris et Patrick Larue, du titre The King Is Dead (1972), de Tony Cole.
J’ai oublié de vivre est une chanson de Johnny Hallyday parue en 1977
Ma gueule est une chanson de Johnny Hallyday. Le titre est créé, en octobre 1979, à l’occasion d’un spectacle au Pavillon de Paris. La version studio est diffusée en 45 tours, en décembre
Le Chanteur Abandonné est une chanson écrite et composée par Michel Berger et interprétée par Johnny Hallyday en 1985.
Quelque chose de Tennessee une chanson écrite par Michel Berger pour Johnny Hallyday. Elle rend hommage au dramaturge américain Tennessee Williams, auteur, entre autres, de Un tramway nommé Désir et de La Ménagerie de verre.
Allumer le feu est une chanson de Johnny Hallyday écrite par Zazie et composée par Pascal Obispo et Pierre Jaconelli. La chanson figure sur son 41e album studio Ce que je sais sorti en 1998.

A propos Toulouse7.com 14258 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*