Biodiesel : le groupe Avril dénonce « une concurrence déloyale »

Biodiesel : le groupe Avril dénonce « une concurrence déloyale »


Label : L’invité des Echos Date d’ajout : 06/12/2017 Description : Le directeur général du groupe Avril, Jean-Philippe Puig, a répondu aux questions de l’émission « L’Invité des Echos. » Interview réalisée par Olivier Harmant. Avec près de 6 milliards d’euros de chiffre d’affaire, le groupe Avril est essentiellement connu pour ses marques d’huile commercialisées dans la grande distribution : Puget, Isio 4, Lesieur… Mais l’entreprise est également présente dans la nutrition animale, la chimie et l’énergie. Par exemple, elle produit du biodiesel. Un marché sur lequel elle s’estime aujourd’hui en difficulté, suite à la levée de barrières douanières qui pesaient sur le biodiesel argentin. « Pourquoi nous nous insurgeons contre les importations de biodiesel en provenance de l’Argentine ? Parce qu’une fiscalité, ou un support à l’exportation, a été mise en place en Argentine, qui fait que ce produit arrive en Europe moins cher que notre matière première » affirme Jean-Philippe Puig. « Donc c’est une concurrence déloyale pour laquelle nous avons mis en place une plainte au niveau européen mais qui prendra une dizaine de mois pour être instruite. » Dans ce contexte, le groupe a annoncé que plusieurs de ses sites de production en Europe pourraient être en activité partielle. « A partir de février, nous n’aurons plus les commandes qui vont nous permettre de produire sur ces sites. Cela va toucher 250 personnes », indique Jean-Philippe Puig. Lors de l’émission, il revient également sur les Etats généraux de l’alimentation. S’il souligne des propositions qui vont « dans le bons », il déplore que « les négociations avec la grande distribution ont démarré sur les mêmes eaux que l’année dernière : vers une décroissance des prix. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.