Un Toulousain obtient 1,7 millions d’euros pour des recherches sur les micro-supercondensateurs

Un Toulousain obtient 1,7 millions d'euros pour des recherches sur les micro-supercondensateurs
Des recherches qui pourraient avoir de nombreuses applications pratiques dans les prochaines années. Photo DP
Un Toulousain obtient 1,7 millions d'euros pour des recherches sur les micro-supercondensateurs
Photo CNRS

Un chercheur toulousain du CNRS a obtenu une bourse de 1,7 millions d’euros pour ses travaux sur les micro-supercondensateurs. Des recherches qui pourraient avoir de nombreuses applications pratiques dans l’avenir.

David Pech, chargé de recherche CNRS au Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes du CNRS (LAAS-CNRS), a obtenu une bourse Consolidator Grant du Conseil européen de la recherche (ERC) de 1,7 millions d’euros sur 5 ans pour son projet 3D-CAP sur les micro-supercondensateurs. Ces micro-dispositifs constituent une alternative aux micro-batteries en raison de leur puissance élevée et de leur durée de vie théoriquement infinie. Avec le développement des systèmes électroniques embarqués et des technologies sans fil, les micro-supercondensateurs permettraient de contribuer de manière significative au développement de l’électronique nomade et des réseaux de capteurs autonomes en énergie.

A propos Toulouse7.com 14258 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*