Categories: international

Les Nations Unies cherchent 22,5 milliards pour ses actions humanitaires

L’ONU a réclamé vendredi 22,5 milliards de dollars pour soutenir les personnes touchées par les conflits et les catastrophes dans le monde en 2018.

Un appel record que les Nations Unies justifient par le fait que 136 millions de personnes auront besoin d’une assistance humanitaire dans 26 pays. « En 2018, un plus grand nombre de personnes que jamais par le passé auront besoin de l’assistance de l’ONU », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, lors d’un point de presse à Genève.

L’enveloppe demandée de 22,5 milliards de dollars est en hausse de 1% par rapport à l’appel lancé pour 2017. Tous les plans de réponse humanitaire portent essentiellement sur des conflits, a précisé M. Lowcock.

Selon le Secrétaire général adjoint, « les conflits, en particulier les crises prolongées, continueront à représenter la cause principale des besoins en 2018 ». « A l’exception de deux d’entre eux, (les crises) portent sur des situations comportant un élément majeur de conflit », a ajouté celui qui est également le Coordonnateur des secours d’urgence.

La Syrie, le Yémen et la RDC

Parmi les préoccupations d’urgence, la Syrie devance le Yémen et la République démocratique du Congo (RDC) sur le nombre de personnes qui seront assistées.

Sans surprise, le conflit syrien, qui dure depuis 2011, reste en effet la priorité numéro une de l’appel 2018, entre l’aide fournie à l’intérieur du pays (11,2 millions de personnes recevront une assistance) et celle fournie aux réfugiés et communautés qui les accueillent dans les pays limitrophes (5,2 millions de personnes concernées). Près de 3,5 milliards de dollars seront destinés aux opérations menées à l’intérieur du pays et plus de 4,1 milliards aux réfugiés dans les Etats voisins.

Le Yémen, en proie à la plus grave crise humanitaire au monde, est la deuxième priorité de cet appel : l’ONU demande 2,5 milliards de dollars (+7% sur un an) afin de venir en aide à 10,8 millions de personnes vulnérables, soit un peu moins de la moitié des personnes qui ont réellement besoin d’aide dans ce pays.

La situation au Yémen devance celle du Soudan du Sud (1,7 milliards de dollars demandés) auquel il faut ajouter aussi 1,5 milliards de dollars pour les réfugiés dans des pays de la région. Mais la RDC affiche l’augmentation la plus importante – 125% – soit 1,6 milliards de dollars pour plus de 13 millions de personnes dans le besoin dont 10,5 millions devant recevoir une aide humanitaire.

Par ailleurs, l’ONU estime que les besoins humanitaires diminueront dans certains pays mais resteront considérables, comme en Afghanistan (430 millions de dollars), au Nigeria (1,1 milliard de dollars), en Ethiopie (895 millions de dollars), en Iraq (550 millions de dollars), au Mali (255 millions de dollars) et en Ukraine (186 millions de dollars).

En outre, les besoins augmenteront en revanche significativement au Burundi (94,7 millions de dollars), au Cameroun (305,7 millions de dollars), en Libye (250 millions de dollars), en Somalie (1,5 milliard de dollars) et au Soudan (un milliard de dollars).

« Outre le coût humain tragique de la violence, les conflits contraignent souvent les personnes à fuir les leur foyer. Les enfants ne peuvent pas aller à l’école. La guerre perturbe les approvisionnements en vivres et l’accès à l’alimentation », a souligné M. Lowcock.

Partager

Articles Récents

Plages Atlantiques un Toulousain arrêté en possession d’un kilo de Cocaïne

Des ballots de cocaïne pure arrivent sur les plages du littoral Atlantique. Un jeune Toulousain a été interpellé après avoir…

12 novembre 2019

Neige. les Pyrénées en alerte avalanche

Météo France lance un bulletin vigilance jaune pour risque avalanche sur les Pyrénées. Le département de la Haute Garonne est…

12 novembre 2019

Saisie record de cannabis à Nîmes

Le 1er novembre 2019 vers 02h30, les agents de la brigade des douanes de Nîmes en contrôle sur l’autoroute A9…

8 novembre 2019

La cote de confiance de Macron et Philippe en baisse

La confiance accordée au président de la République et au Premier ministre connaît une baisse de 5 points, selon un…

8 novembre 2019

Retraites, la clause du “grand père” fait polémique

Réforme des retraites. La « clause du grand-père » crée des remous au sein du gouvernement Le haut-commissaire aux retraites,…

8 novembre 2019

Toulouse, opérée pour avoir avalé une pince à épiler

Une femme avale une pince à épiler... qui se retrouve dans ses bronches ! Dimanche dernier, une jeune femme a…

8 novembre 2019