12 000 Congolais ont fui en Zambie

RDC : plus de 12.000 Congolais ont fui en Zambie, selon le HCR

Le nombre de réfugiés en Zambie ayant fui la violence des groupes armés dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC) a franchi la barre des 12 000 personnes, a annoncé vendredi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Parmi ces 12.000 réfugiés, 8.400 sont arrivés sur le territoire zambien au cours des trois derniers mois. Environ 80% des réfugiés congolais en Zambie sont des femmes et des enfants chassés par l’extrême brutalité des milices. Les informations reçues par le HCR font état de civils tués, de femmes violées, de biens privés pillés et de maisons incendiées.

« La plupart des réfugiés viennent des provinces du Haut-Katanga et du Tanganyika (RDC) », a précisé le porte-parole du HCR, Babar Baloch, lors d’un point de presse à Genève.

La majorité des réfugiés sont entrés sur le territoire zambien via la province de Luapula. Ils sont hébergés au Centre de transit de Kenani situé à Nchelenge, à environ 90 kilomètres de la frontière entre la Zambie et la RDC.

« Les gens entrent également dans d’autres provinces du nord et du nord-ouest de la Zambie », a déclaré M. Baloch. « Selon les réfugiés, davantage de personnes pourraient être contraintes de quitter la RDC pour la Zambie, alors que les combats s’intensifient ». Selon le HCR, environ 4,1 millions de personnes sont toujours déplacées à l’intérieur de la RDC.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.