Quatre milliards de personnes dans le monde sont sans protection sociale

Des efforts massifs restent nécessaires pour garantir que le droit à la sécurité sociale devienne une réalité pour tous, alors que 4 milliards de personnes dans le monde sont sans protection sociale, selon un nouveau rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT).

Malgré d’énormes progrès dans l’extension de la protection sociale dans beaucoup de régions du monde, le droit humain à la sécurité sociale n’est pas encore une réalité pour une majorité de la population mondiale.

Selon les nouvelles données présentées dans le Rapport mondial sur la protection sociale 2017-2019: Protection sociale universelle pour atteindre les Objectifs de développement durable, seuls 45% de la population bénéficient effectivement d’au moins une prestation sociale, tandis que les 55% restants – 4 milliards de personnes – sont laissés sans protection.

Le nouveau rapport montre aussi que 29% seulement de la population mondiale disposent d’un accès à une sécurité sociale globale – en légère hausse par rapport aux 27% de 2014-15 – tandis que les 71 autres pour cent, soit 5,2 milliards de personnes ne sont pas, ou alors partiellement, protégées.

« L’absence de protection sociale place ces personnes en situation de vulnérabilité vis-à-vis de la maladie, de la pauvreté, des inégalités et de l’exclusion sociale tout au long de leur vie. Dénier ce droit humain à 4 milliards de personnes à l’échelle mondiale est un obstacle considérable au développement social et économique. Si de nombreux pays ont parcouru un long chemin pour renforcer leur système de protection sociale, des efforts majeurs sont encore nécessaires pour garantir que ce droit à la protection sociale devienne une réalité pour tous », a déclaré le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder.

Le rapport recommande d’augmenter les dépenses publiques en matière de protection sociale pour étendre la couverture de protection sociale, en particulier en Afrique, en Asie et dans les Etats arabes, afin d’assurer au moins un socle de protection sociale minimal pour tous.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.