Un ex-membre de Noir Désir témoigne du passé violent de Bertrand Cantat

Un ex-membre de Noir Désir témoigne du passé violent de Bertrand Cantat


Label : Ça Zap – Zapping TV Date d’ajout : 30/11/2017 Description : Un ex-membre de Noir Désir témoigne du passé violent de Bertrand Cantat. Un ancien membre de Noir Désir s’est confié mercredi au Point, décrivant Bertrand Cantat comme un homme violent envers plusieurs de ses anciennes compagnes. Sous couvert d’anonymat, cet ex-membre du groupe explique avoir eu connaissance du comportement du chanteur mais n’en avoir jamais parlé jusqu’à présent. Les faits remonteraient à la fin des années 1980, a indiqué cette source au Point. L’ancien membre du groupe explique par ailleurs que l’ex-femme de Bertrand Cantat, Kristina Rady, lui aurait explicitement demandé de ne pas révéler ces informations. Plusieurs témoignages anonymes Pourtant, rappelle Gala, lors du procès du chanteur condamné à huit ans de réclusion pour le meurtre de sa compagne Marie Trin­ti­gnant en 2003, Kristina Rady avait affirmé que Bertrand Cantat « n’a (vait) jamais levé la main sur quiconque ». « Ni sur moi ni sur une autre », avait souligné la jeune femme, décrivant un homme passionné. Le Point rapporte également qu’en 2009, se basant sur les déclarations anonymes d’une voisine de Kristina Rady, que cette dernière lui aurait confié les enfants du couple « pour les protéger » de Bertrand Cantat. Toujours de manière anonyme, un journaliste du Sud-Ouest témoigne auprès du Point, soulignant que plusieurs personnes auraient eu connaissance des violences subies par Kristina Rady avant « l’affaire Vilnius ». En janvier de l’année suivante, Kristina Rady avait été retrouvée pendue à son domicile et l’ enquête avait rapidement conclu à un suicide.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.