Tir de missile balistique de la Corée du Nord. condamnations des Nations unies

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement le lancement d’un nouveau missile balistique par la République populaire démocratique de Corée (RPDC). « Il s’agit d’une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité et cela montre un mépris total de la vision unifiée de la communauté internationale », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

« Le Secrétaire général exhorte la RPDC à s’abstenir de prendre d’autres mesures déstabilisantes. Le Secrétaire général réaffirme son engagement à travailler avec toutes les parties pour réduire les tensions », a-t-il ajouté. Selon la presse, la Corée du Nord a procédé mardi à un tir de missile balistique. Le missile intercontinental a atteint l’altitude de 4.500 km et a parcouru 960 km avant de retomber dans les eaux économiques exclusives du Japon voisin.

Il s’agit du 20ème tir de missile par la Corée du Nord depuis le début de l’année. Le précédent tir remonte à mi-septembre. Début septembre, la Corée du Nord avait également procédé à son sixième essai nucléaire, quelques jours après l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution décidant de nouvelles sanctions contre ce pays.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.