Italie. Elle était détenue dans une cave comme esclave sexuelle depuis 10 ans

Italie. Elle était détenue dans une cave comme esclave sexuelle depuis 10 ans


Label : Ça Zap – Zapping TV Date d’ajout : 26/11/2017 Description : Italie. Elle était détenue dans une cave comme esclave sexuelle depuis 10 ans. La police italienne a découvert à Gizzeria, dans le sud du pays, une femme qui était détenue depuis 10 ans dans une cave. Son ravisseur la contraignait à être son esclave sexuelle. Elle a eu deux enfants, un garçon de 9 ans et une fille de 3 ans, qui ont également été recueillis. Tous trois ont vécu un abominable calvaire. Une femme originaire de Roumanie et aujourd’hui âgée de 29 ans a été retenue prisonnière et utilisée comme esclave sexuelle pendant 10 ans dans une cave par un homme âgé de 52 ans. C’est un contrôle d’identité qui a permis de découvrir l’affaire. L’homme a été contrôlé avec un enfant de 9 ans mais ce dernier était très sale et mal nourri, ce qui a attiré l’attention des policiers. Ils ont demandé à voir la mère de l’enfant. L’homme a alors conduit les policiers chez lui. Dans une cave, près de la maison à Gizzeria, dans le sud de l’Italie, ils ont découvert la jeune femme, détenue dans d’horribles conditions pendant une décennie. Deux enfants La jeune femme a été violée à de multiples reprises et a donné naissance à deux enfants, sans assistance médicale. À un garçon d’abord, il y a 9 ans, puis à une fille, il y a 3 ans. Les trois victimes ont vécu un véritable calvaire, n’ont jamais pu se laver, n’ont jamais pu voir un médecin, mangeaient des aliments avariés, voire leurs propres excréments, selon les médias italiens.Pendant sa captivité, la femme a été enchaînée et dormait sur des cartons. La cave était infestée de souris et d’insectes et les victimes n’avaient accès ni à l’eau, ni à l’électricité. Des seaux étaient utilisés comme toilettes. L’homme a été placé en détention. Il est poursuivi notamment pour violences familiales, esclavage, agressions sexuelles et viols.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.