La pollution aux particules fines s’étend au Tarn et au Tarn et Garonne

La pollution aux particules fines s'étend au Tarn et au Tarn et Garonne
Photo ORAMIP

Après la Haute Garonne, l’épisode de pollution aux particules fines s’étend ce samedi aux départements du Tarn et du Tarn et GAronne. En Haute Garonne et à Toulouse, l’abaissement de la vitesse limite de 20 km/h est prolongée jusqu’à dimanche.

La cause principale de cette pollution est la conjugaison d’une masse d’air stable avec l’accumulation des émissions locales des particules par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries ou les émissions naturelles.

Les concentrations en particules en suspension dans l’air sont en augmentation depuis plusieurs jours sur une partie du territoire, la Haute-Garonne, le Tarn et Garonne et le Tarn sous l’effet des émissions et de conditions météorologiques stables qui limitent la dispersion des polluants.
Dimanche 19 novembre, les conditions météorologiques prévues ne semblent pas pouvoir permettre la dispersion de la pollution actuellement présente sur ces départements. Les concentrations devraient rester à un niveau élevé. L’épisode de pollution aux particules en suspension devrait donc persister.
Pour lundi, l’évolution de la situation et l’éventuelle dispersion des polluants accumulés dans l’air dépendra de l’évolution des conditions meteorologiques prévues sur le département.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.