Levothyrox. des juges Toulousains exigent transmission de l’ancienne formule

Levothyrox. des juges Toulousains exigent transmission de l'ancienne formule
Une décision du TGI de Toulousain qui pourrait faire jurisprudence. Photo Archives

Les juges du Tribunal de Grand Instance de Toulouse contraignent le laboratoire pharmaceutique Merck, de fournir sur présentation d’ordonnances, l’ancienne formule du Levothyrox à 25 patients toulousains.

Premières décisions judiciaires dans l’affaire dite du Levothyrox, ce médicament prescrit dans certaines pathologies de la Thyroïde. A l’initiative d’un groupe d’avocats, des centaines de patients qui se sont dits affaiblis ou troublés après la prise de la nouvelle formule du Levothyrox, se sont regroupés dans toute la France pour demander justice. Plusieurs avocats, comme Me Leguevaques participent à cette action de groupe.

Ce mardi toulousains, les jugent étaient saisis d’une première question juridique. Et leur réponse a été favorable aux plaignants. 25 patients du département de la Haute Garonne bénéficieront des laboratoires Merck, de l’ancienne génération du médicament. Le juge saisi a assorti sa décision d’une série contraintes sévères : ces médicaments devront être founrnis “sans délai” par le biais “des circuits de distribution et de commercialisation”. A défaut le laboratoire pharmaceutique sera condamné de lourdes peines : 10.000 euros par jour par infraction constatée.


Video – Description : Levothyrox. Les ministres Agnès Buzyn et Bruno Le Maire visés par une plainte. Une plainte visant notamment la ministre de la Santé et le ministre de l’Économie a été déposée, vendredi, au tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) pour non-assistance à personne en danger dans l’affaire du Levothyrox, a indiqué, dimanche, l’avocate à l’origine de cette action. Elle a d’abord été révélée par Nice-Matin, puis consultée par l’AFP. Une plainte visant notamment la ministre de la Santé et le ministre de l’Économie a été déposée, vendredi, au tribunal de Grasse pour non-assistance à personne en danger dans l’affaire du Levothyrox, a indiqué, dimanche, l’avocate à l’origine de cette action. La plaignante, Mme Anne-Catherine Colin-Chauley, se base sur les articles du Code pénal concernant « l’abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril ». Label : Ça Zap – Zapping TV

A propos Toulouse7.com 13605 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*