France Nouvelle Zélande. le Toulousain Antoine Dupont brille dans la défaite

France Nouvelle Zélande. le Toulousain Antoine Dupont brille dans la défaite
A seulement 20 ans Antoine Dupont, né à Lannemezan et formé à Castelnau Magnoac puis Auch, a brillé face à la meilleure équipe du Monde Par Patrick S. — https://www.flickr.com/photos/28781447@N04/36164203831/, CC BY 2.0

L’équipe de France de rugby a été battue 18 à 38 par les All Blacks de Nouvelle Zélande, samedi soir pour son premier test match d’automne. Le demi de mêlée Antoine Dupont, né à Lannemezan et évoluant au Stade Toulousain s’est montré redoutable.

Efficace en défense, habile dans les passes ou les portés de ballon, le demi de mêlée de l’équipe de France Antoine Dupont a été le meilleur joueur Français samedi soir face aux redoutables All Black de Nouvelle Zélande. Dans une équipe de France aux deux visages, sombre en première mi temps, plus éclairée en seconde, Antoine Dupont, du haut de ses 20 ans, a montré que la fougue, la puissance et l’intelligence de jeu pouvaient permettre de franchir les barrières dressées par les joueurs de la meilleure équipe de rugby du monde.

Le natif de Lannemezan, originaire de Castelnau Magnoac (Hautes Pyrénées) a permis d’éviter deux essais par ses plaquages en première mi temps. Il est à l’origine de la plupart des actions de but tricolores et a surtout avancé ballon en main, se jouant là des redoutables All Blacks.

Considéré comme un grand espoir du rugby Français, Antoine Dupont, jusqu’alors inconnu du grand public a été le joueur bleu le mieux noté par les journalistes rugby samedi soir. Remplacé par Baptiste Serin, Antoine Dupont est sorti sous les applaudissements nourris du Stade de France. Désormais connu du grand public et de ses adversaires, le demi de mêlée passé par Auch et Castres va sûrement être mieux surveillé par les futurs adverses de l’équipe de France. Le challenge en deviendra plus intéressant encore.

La soirée a été plus difficile pour l’autre représentant du Stade Toulousain Yoann Huget  dans ce France Nouvelle Zélande. Si l’ailier toulousain est clairement fautif sur un essai, il est celui qui a poussé Sonny Bill Williams à la faute en début de seconde période. Au plus haut niveau de jeu, Huget, pourtant redoutable depuis le début de la saison en Top14, s’est montré moins tranchant.

A propos Toulouse7.com 13605 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*