Hautes Pyrénées. un homme arrêté pour apologie du terrorisme

Lannemezan. un homme arrêté pour apologie du terrorisme
Depuis la vague d'attentats qui a touché la France, un numéro d'urgence existe pour signaler tout comportement inquiétant. Photo Facebook/gendarmerie des Hautes Pyrénées

Les gendarmes de Lannemezan ont arrêté un homme qui avait diffusé des photos de Daech l’Etat islamique sur son compte Facebook.

La gendarmerie des Hautes Pyrénées a annoncé jeudi soir avoir procédé à l’arrestation d’un homme sous motif d’apologie du terrorisme. L’individu arrêté par les forces de l’ordre de Lannemezan est visé par une enquête pour “apologie publique d’un acte de terrorisme”. L’homme présenté “en errence” par une source proche du dossier avait publié sur sa page Facebook des photos d’un djihadiste de Daech, l’Etat islamique, encagoulé, armé, en action. Par ailleurs il tenait en public des propos sur des actes terroristes ont souligné les enquêteurs.

lourdes peines

Au cours de l’enquête “a semblé prendre conscience des conséquences de ses actes et des risques encourus” ont indiqué les gendarmes des Hautes Pyrénées. Selon l’article 421.2.5 du Code pénal “Le fait de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire publiquement l’apologie de ces actes est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende. Les peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et à 100 000 € d’amende lorsque les faits ont été commis en utilisant un service de communication au public en ligne. Lorsque les faits sont commis par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle ou de la communication au public en ligne, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables”.

A propos Toulouse7.com 13605 Articles

Articles de la rédaction du site Toulouse7.com. Parfois des brèves, parfois des reprises de communiqués, ou un rédacteur qui oublie de signer à son nom.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*