,

Greenpeace allume un feu d’artifice dans une centrale nucléaire

Greenpeace allume un feu d'artifice dans une centrale nucléaire
Cette opération de Greenpeace relance le débat sur la sécurité des centrales nucléaires. Photo Archives

Action spectaculaire de Greenpeace à Cattenom en Moselle


Description : Des militants de Greenpeace se sont introduits sur le site de la centrale nucléaire de Cattenom le 12 octobre 2017 pour démontrer la vulnérabilité du bâtiment abritant le combustible usagéLabel : SCIENCES Date d’ajout : 12/10/2017 Cette opération de l’ONG Greepeace intervient au lendemain de la publication d’un rapport sur la vulnérabilité des centrales nucléaires Françaises. Ce rapport pointait notamment, le risque d’attaque terroriste sur les piscines accueillant le combustible usagé dans la plupart des centrales nucléaires situées en France.

Les activistes de Greenpeace ont été interpellés par les gendarmes. Auparavant ils auraient réussi à franchir plusieurs barrières de sécurité et tiré quelques feux d’artifice. Photos et vidéo à l’appui Selon la préfecture de Moselle les gendarmes ont intercepté les membres de Greenpeace en un quart d’heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *